Allah ordonne d'assassiner un enfant musulman innocent

Publié le par Florymawit







Al-Khidr était un prophète à qui Allah a donné la science.


Surah 18.65
Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.



Al-Jalalayn:

Ainsi [là] ils ont trouvé un de Nos serviteurs, c'est-à-dire, Al-Khidr, à qui Nous avions donné une clémence venant de Nous - selon une opinion cette [clémence] était le ministère prophétique; selon une autre, c'était l'autorité et cette [dernière] est l'avis de la majorité des savants - et Nous lui avions enseigné une science venant de Nous (‘ ilman est le second complément d'objet direct), autrement dit, la connaissance des choses invisibles [...]

http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?l=arb&taf=GALALEEN&nType=1&nSora=18&nAya=65

http://www.altafsir.com/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=74&tSoraNo=18&tAyahNo=65&tDisplay=yes&UserProfile=0

Al-Khidr et Moïse marchèrent tranquillement quand ils rencontrèrent un enfant:


Surah 18.74
Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l'homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit: ‹As-tu tué un être innocent, qui n'a tué personne? Tu as commis certes, une chose affreuse!›



Al-Jalalayn:

Donc ils se mettent en route, après avoir quitter le bateau, à pied, jusqu'à, quand ils ont rencontré un garçon, qui n'avait pas encore atteint la puberté, jouant avec [d'autres] garçons, parmi eux son visage était le plus juste - et lui, Al-Khidr, l'a assassiné, en lui tranchant la gorge avec un couteau alors qu'il est allongé, ou en arrachant sa tête avec ses mains, ou en éclatant sa tête contre un mur, ce sont [différentes] opinions (la coordination f
ā ’ [de fa-qatalahu, ‘et il l'a assassiné’] est utilisé ici parce que [çà indique que] le meurtre a eu lieu après la rencontre; la réponse à idhā, ‘quand’ est [la déclaration suivante, qāla …]) - il, Moïse, lui a dit: ‘as-tu tué une âme innocente, c'est-à-dire un pur qui n'a pas atteint l'âge [légale] de responsabilité (une variante de lecture [pour zākiya] est zakiyya), [tué] pas pour se venger d'une autre âme ?, autrement dit, qui n'a pas tué personne. En vérité, tu as as commis une chose affreuse’ (lire nukran ou nukuran), c'est-à-dire une abomination.

"
فَانْطَلَقَا" بَعْد خُرُوجهمَا مِنْ السَّفِينَة يَمْشِيَانِ "حَتَّى إذَا لَقِيَا غُلَامًا" لَمْ يَبْلُغ الْحِنْث يَلْعَب مَعَ الصِّبْيَان أَحْسَنهمْ وَجْهًا "فَقَتَلَهُ" الْخَضِر بِأَنْ ذَبَحَهُ بِالسِّكِّينِ مُضْطَجِعًا أَوْ اقْتَلَعَ رَأْسه بِيَدِهِ أَوْ ضَرَبَ رَأْسَهُ بِالْجِدَارِ أَقْوَال وَأَتَى هُنَا بِالْفَاءِ الْعَاطِفَة لِأَنَّ الْقَتْل عَقِب اللِّقَاء وَجَوَاب إذَا إنْ ذُكِرَ الْآلَة الَّتِي قَتَلَ بِهَا الْخَضِر الصَّبِيّ أَوْ وَصْف طَرِيقَة قَتْله لَمْ يَرِد فِيهَا نَصّ صَرِيح وَلِهَذَا تَعَدَّدَتْ فِيهَا الْأَقْوَال وَهِيَ لَا أَهَمِّيَّة لَهَا لِأَنَّ الْمُهِمّ هُوَ أَنَّ الْقَتْل قَدْ حَصَلَ فِعْلًا "قَالَ" لَهُ مُوسَى "أَقَتَلْت نَفْسًا زَاكِيَة" أَيْ طَاهِرَة لَمْ تَبْلُغ حَدّ التَّكْلِيف وَفِي قِرَاءَة زَكِيَّة بِتَشْدِيدِ الْيَاء بِلَا أَلِف "بِغَيْرِ نَفْس" أَيْ لَمْ تَقْتُل نَفْسًا "لَقَدْ جِئْت شَيْئًا نُكْرًا" بِسُكُونِ الْكَاف وَضَمّهَا أَيْ مُنْكَرًا

http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?l=arb&taf=GALALEEN&nType=1&nSora=18&nAya=74

http://www.altafsir.com/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=74&tSoraNo=18&tAyahNo=74&tDisplay=yes&UserProfile=0 Pourquoi al-Khidr a assassiné cet enfant ? La réponse dans le verset 80:

Surah 18.80
Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu'il ne leur imposât la rébellion et la mécréance.



Al-Jalalayn:

Et quant au garçon, ses parents étaient des croyants et Nous avons craint qu'il ne les accable avec son insolence et sa mécréance - car il est comme [décrit] par le had
īth de Muslim, ‘Il était [incorrigiblement] disposé à la mécréance et avait il vécu [plus longtemps] cette [disposition] les aurait opprimés, à cause de leur amour pour lui, ils l'auraient suivi dans [le chemin de la mécréance]’.

"
وَأَمَّا الْغُلَام فَكَانَ أَبَوَاهُ مُؤْمِنَيْنِ فَخَشِينَا أَنْ يُرْهِقهُمَا طُغْيَانًا وَكُفْرًا" فَإِنَّهُ كَمَا فِي حَدِيث مُسْلِم طُبِعَ كَافِرًا وَلَوْ عَاشَ لَأَرْهَقَهُمَا ذَلِكَ لِمَحَبَّتِهِمَا لَهُ يَتَّبِعَانِهِ فِي ذَلِكَ

http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?l=arb&taf=GALALEEN&nType=1&nSora=18&nAya=80

http://www.altafsir.com/Tafasir.asp?tMadhNo=0&tTafsirNo=74&tSoraNo=18&tAyahNo=80&tDisplay=yes&UserProfile=0


Allah ordonne à al-Khidr de tuer un enfant MUSULMAN INNOCENT parce que ce dernier va devenir un infidèle et faire apostasier ses parents ! Al-Qortoby nous donne plus de détails sur ce que al-Khidr a fait à cet enfant après l'avoir assassiné:


ثُمَّ أَضْجَعَهُ فَذَبَحَهُ , ثُمَّ اِقْتَلَعَ رَأْسه

[...] Après qu’il l’a égorgé, il lui coupa la tête [...]

وَاقْتَلَعَ كَتِف الصَّبِيّ الْأَيْسَر , وَقَشَّرَ اللَّحْم عَنْهُ , وَإِذَا فِي عَظْم كَتِفه مَكْتُوب : كَافِر لَا يُؤْمِن بِاَللَّهِ أَبَدًا

[...] Il arracha son épaule gauche et commença à arracher la chair et il trouva à l’intérieur de l’os que c’est écrit : c’est un mécréant qui ne croira jamais en Allah. [...]

http://quran.al-islam.com/Tafseer/DispTafsser.asp?l=arb&taf=KORTOBY&nType=1&nSora=18&nAya=74


Quel meurtre horrible !

Publié dans DIVERS

Commenter cet article