Il doit un milliard de dollars à Facebook

Publié le par Florymawit

 

 

Il doit un milliard de dollars à Facebook

 

Deux jours après la condamnation de Jérôme Kerviel à payer 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts à la Société générale, un Canadien vient de se voir punir d'une amende du même ordre de grandeur, démusuré. Mais, à la différence de l'ancien tradeur, Adam Guerbuez n'a pas fait perdre des milliards à son employeur. Il a simplement posté des spams sur Facebook. Beaucoup de spams. Cet utilisateur va maintenant devoir payer 100 dollars par message publicitaire non sollicité envoyé, une somme a priori raisonnable, mais qui devient astronomique au vu des millions de spams qu'il a envoyé au printemps 2008, pour atteindre plus d'un milliard de dollars (plus de 700 millions d'euros). Facebook espère que cette condamnation découragera tous les spammeurs potentiels qui voudraient s'attaquer au réseau social. news.yahoo.com/79/20101007/twl-il-doit-un-milliard-de-dollars-faceb-fe7f0c9.html#ynw-article-part2">Lire la suite l'article

Selon le site Gizmodo, «le superspammeur se faisait passer pour un ami aux yeux des utilisateurs et utilisait un programme pour poster automatiquement sur leurs murs de la publicité pour des produits liés au cannabis, aux troubles de l'érection ou encore aux élargisseurs de pénis». Au total, il a pu envoyer plus de quatre millions de messages (4.366.386 pour être précis) avant que Facebook ne le repère et ferme son compte. Comme l'écrit Gizmodo, «cela fait beaucoup de pénis sur beaucoup de murs». Un juge de Californie lui avait déjà infligé l'amende d'un milliard en 2008, mais un tribunal canadien (Guerbuez vit à Montréal) vient de confirmer la décision.

Le condamné est pour sa part impénitent: «Si je reçois quoi que ce soit dans ma boîte de réception que je n'aie pas sollicité, j'appuierai simplement sur le bouton "supprimer", s'est-il plaint. Après tout, c'est la raison pour laquelle il est sur le clavier.» Il se vante sur son blog d'être «l'homme au milliard de dollars», d'avoir sa place dans le livre des records de Guinness ou encore d'apparaître en troisième position des suggestions du moteur de recherche Google quand on y tape le prénom Adam, juste derrière l'ac... Lire la suite sur Slate.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article