L’œuvre et la responsabilité de l’Église devant Dieu

Publié le par Florymawit

 

L’œuvre et la responsabilité de l’Église devant Dieu

 

       L’épître aux Éphésiens révèle l’Église que Dieu a projeté d’obtenir depuis l’éternité passée. Le chapitre 5 nous montre que l’Église sera glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, et qu’elle sera sainte et sans défaut. Le chapitre 6 nous montre ensuite le travail pratique de l’Église, la guerre spirituelle.

       Lorsque nous lisons Éphésiens 6.10-12, nous prenons conscience que la guerre spirituelle est l’œuvre et la responsabilité de l’Église. Dans cette guerre spirituelle, les ennemis ne sont ni la chair ni le sang, mais plutôt des êtres spirituels qui vivent dans l’air. Les versets 13 et 14 disent : « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme. »D’après ces versets, nous devons tenir ferme, et ne pas attaquer. La guerre spirituelle est défensive ; elle n’est pas offensive parce que le Seigneur Jésus a déjà livré bataille et a gagné la victoire. Le travail de l’Église sur terre consiste simplement à conserver la victoire du Seigneur. Le Seigneur a déjà gagné la bataille, et l’Église est ici pour maintenir la victoire. L’Église n’a pas pour charge de vaincre le diable, mais de résister celui qui a déjà été vaincu par le Seigneur. L’Église n’œuvre pas pour lier l’homme fort, puisqu’il a déjà été lié. Son œuvre consiste à ne pas permettre qu’il soit délié. Il n’est pas nécessaire d’attaquer ; il suffit de tenir ferme. Le point de départ de la guerre spirituelle consiste à nous maintenir fermement dans la victoire de Christ ; à prendre conscience que Christ a déjà vaincu. Il ne s’agit pas de lutter contre Satan, mais plutôt de mettre notre confiance dans le Seigneur. Il ne s’agit pas d’espérer gagner la victoire, parce que la victoire a déjà été gagnée. Le diable ne peut rien faire.

       La guerre spirituelle est l’œuvre et la responsabilité de l’Église. Elle existe à cause du conflit entre l’autorité de Dieu et le pouvoir de Satan.

       […] Puisque l’œuvre de l’Église consiste à tenir ferme pour Dieu et à ne céder aucun terrain à Satan, quel genre de vie devrions-nous mener pour accomplir cette tâche ? Tous nos péchés et toutes nos iniquités doivent être éliminés, nous devons nous consacrer inconditionnellement à Dieu, mettre fin à la vie de notre âme et abandonner notre homme naturel. Dans la guerre spirituelle, la capacité de la chair est absolument inutile : « Je » suis incapable de résister à Satan. « Je » dois céder la place ! Chaque fois que « je » disparais, le Seigneur Jésus paraît. Chaque fois que le « moi » entre en scène, je subis l’échec. Chaque fois que le Seigneur entre, la victoire arrive. Satan reconnaît uniquement la personne du Seigneur Jésus. Nous ne pouvons pas résister à Satan. Les traits enflammés de Satan peuvent entrer dans notre chair, mais, loué soit le Seigneur, nous pouvons revêtir Christ, qui a gagné la victoire.

Watchman NEE – L’Eglise Glorieuse

Publié dans Enseignements

Commenter cet article