La foi des 10 lépreux

Publié le par Florymawit

Lu.17:12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, 

Les lépreux étaient bannis de la vie sociale, ils devaient se tenir à distance et crier «impur, impur» quand des gens venaient en leur direction.

Lu.17:13 ils élevèrent la voix, et dirent: Jésus, maître, aie pitié de nous!

Dans ce cas-ci, l'espérance leur a fait crier plutôt: «Jésus, maître, aie pitié de nous!»

Lu.17:14 Dès qu'il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs.

Remarquez que Jésus répond d'une manière inattendue, il n'a pas comme d'autres fois auparavant: «Je le veux, soyez pur» cf. Lu.5:12-14

Il arrive que Dieu, dans sa souveraineté, réponde à nos prières d'une manière autre que ce qu'on avait prévu, comment réagit-on alors? Sommes-nous frustrés et désobéissants, allant chercher une consolation dans les choses du monde?

Les lépreux ne se sont pas obstinés avec Jésus en disant: «on s'attendait que tu prononces une parole d'autorité et que tu nous guérisses sur le champ et toi tu nous envoies voir un prêtre??? Ils sont tellement dédaigneux ces gens-là, jamais ils vont nous recevoir!!! Ils ne viennent même pas en aide à un blessé de peur de se rendre impur (cf. la parabole du bon samaritain). On ne bouge pas d'ici tant que tu ne nous auras pas guéris!» Ou encore ils auraient pu réagir aussi en s'en retournant dans leur misère en maugréant contre Jésus et Dieu.

Lu.17:14 Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris.

Respectant la loi de Moïse, Jésus leur recommande d'aller trouver les sacrificateurs pour qu'ils constatent que la lèpre était bien disparue et qu'ils puissent ensuite réintégrer la vie sociale. Les 10 lépreux ont fait preuve de foi en se mettant en route vers les sacrificateurs AVANT d'être purifiés, ils ne pouvaient être certains que c'était parce que Jésus allait les guérir qu'il les envoyait vers le prêtre. Ils avaient déjà démontré qu'ils étaient prêts à fait preuve d'obéissance envers Jésus en l'ayant interpelé par «maître». Ils ont été plus conséquents que la majorité des gens venant à Jésus, comme on peut lire dans Lu.6:46 Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis?

Quand on vient à Jésus en s'adressant à lui «Seigneur», sommes-nous décidés à lui obéir quoi qu'il demande de nous ou avons-nous des réserves?

Lu.17:15 L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. 16 Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces.

Comme c'est souvent le cas qu'on lit dans les évangiles, il leur a été fait selon leur foi. Un seul pourtant est allé plus loin, il est revenu remercier Jésus en glorifiant Dieu. En tombant sur sa face devant Jésus, il lui démontrait sa soumission totale et le reconnaît comme maître de sa vie.

Lu.17:16 C'était un Samaritain.

Il est étonnant qu'un samaritain se soit trouvé parmi le groupe alors que nous savons qu'on nous rapporte dans la Bible que

«les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains.» Jn.4:9.

Ceci démontre que ce qui les unissait était plus fort que leurs divergences qui étaient très grandes à cette époque, il y avait une aversion souvent très profonde entre les deux groupes lire Lu.9:52

De même, c'est remarquable que dans l'adversité et la persécution les divergences doctrinales deviennent tout à coup bien loin dans les préoccupations, on pense plutôt à se serrer les coudes, à s'entraider du mieux qu'on le peut, à prier ensemble dans une unité d'esprit. Jésus désire que les chrétiens soient unis dans l'esprit, lire Jean 17

À la fin des temps ce sera le cas alors que les pires calamités s'abattront sur tous les croyants qui auront refusé la marque de la bête.

Jésus ne fait pas de différence entre les dénominations, il exauce tous ceux qui s'adressent à lui.

Lu.17:17 Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n'ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils? 18 Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu?

La remarque de Jésus montre les attentes qu'il a envers ceux qu'il exauce, c'est la gratitude et la louange ; c'est tout à fait naturel, il y a de quoi de vraiment étonnant dans le fait que les neuf autres n'y aient pas pensé. Ce n'était pas une mince problème que Jésus les avait débarrassés! Ça aurait été la moindre des choses qu'ils reviennent sur leurs pas comme le samaritain au lieu de prendre l'exaucement pour un acquis, comme si Jésus avait été obligé à eux, que cela allait de soi qu'il devait les guérir et qu'il n'avait fait que son travail.

Dieu est tout à fait libre d'exaucer et guérir qui il veut et quand il le veut, il n'est pas obligé envers personne, s'il y a de la maladie dans le monde ce n'est pas de sa faute, ce n'est que les conséquences naturelles de la rébellion humaine envers Dieu, alors c'est toute une grâce quand il accède à cette requête alors quand cela nous arrive, ne manquons pas de lui rendre grâce et le louer de tout notre coeur!

Lu.17:19 Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t'a sauvé.

La foi qui sauve c'est celle qui se manifeste par l'obéissance à Jésus; la lèpre est une image du péché dont seul la foi en Jésus peut nous délivrer. En obéissant à Jésus nous n'obéissons plus au péché

Jn.8:31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Il n'y a peut-être pas de lépreux ici mais nous sommes tous confrontés au péché. Avons-nous tous placé notre foi en Jésus pour lui obéir, puisque nous l'appelons «Seigneur»? La récompense sera notre salut, et pour il mérite que nous lui rendons des actions de grâces jusque dans l'éternité!

- Le Webmestre

Lu.5:12 Jésus était dans une des villes; et voici, un homme couvert de lèpre, l'ayant vu, tomba sur sa face, et lui fit cette prière: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. 13 Jésus étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Aussitôt la lèpre le quitta. 14 Puis il lui ordonna de n'en parler à personne. Mais, dit-il, va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.

Retour dans le texte

Lu.9:52 Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement.
53 Mais on ne le reçut pas, parce qu'il se dirigeait sur Jérusalem.
54 Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume?
55 Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés.
56 Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg.

Retour dans le texte

Jn.17:20 Ce n'est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.
22 Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, -
23 moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
24 Père, je veux que là où je suis ceux que tu m'as donnés soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, la gloire que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde.
25 Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé.
26 Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

source:croixsens

Publié dans Exhortations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article