La maturité émotionnelle

Publié le par Florymawit



 

La maturité émotionnelle est une des facettes de la maturité. On peut être parfaitement mature au niveau professionnel - bien connaître son emploi -, être mature au niveau des responsabilités - on en prend et on les gère bien - mais on peut néanmoins ne pas être mature émotionnellement.

La maturité émotionnelle s'acquiert avec le temps, la patience, la volonté d'avancer vers soi, de s'améliorer, d'accepter de se regarder en face et de guérir des enjeux récurrents qui nous empêchent d'être heureux avec soi et avec les autres.

Pour y arriver, ces étapes sont importantes :

2. Je dois faire face à la vérité concernant mon enfance.

3. Je dois renoncer à attendre de l'extérieur ce qui m'a tant manqué et assumer que c'est maintenant moi qui ai le pouvoir et la responsabilité d'y répondre et d'aller chercher ce qui est maintenant possible pour moi en tant qu'adulte. Je ne dois rien attendre de qui que ce soit pour faire mon bonheur.

4. Je dois assumer la responsabilité de ma vie et c'est aussi réaliser que je fais probablement à moi-même et aux autres ce qui m'a été fait ou ce qui m'a manqué.

5. Je dois accepter qu'il y a des choses de moi que je ne peux changer, des parties avec lesquelles je me sens inconfortables et que j'ai du mal à l'admettre. Je dois reconnaître que les parties de moi retenues dans l'inconscience contrôleront ma vie et referont surface dans mes relations intimes.

6. Il me faut renoncer à l'illusion que le bien-être est l'expérience de la tranquilité calme et accepter qu'il découle d'une ouverture à son expérience de Soi, de vitalité quelle qu'elle soit.

7. Il existe une souffrance dans le monde avec laquelle nous devons apprendre à vivre.

8. Notre soif d'amour ne partira jamais.

>D'après Dr. Jack Lee Rosenberg,

Psychothérapie corporelle intégrée,
Livre : Le corps, le Soi et l'âme

Publié dans Enseignements

Commenter cet article