Mercredi 2 mars 3 02 /03 /Mars 10:10

 

 

 

 

TEXTES DE BASES

 

Ephésiens 5 :18-21

 

« Ne vos enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit ; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; rendez continuellement grâces à Dieu le Père pour toutes choses, au nom de Seigneur Jésus-Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. »

 

Luc 9 :51-56

 

« Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. Mais on ne le reçut pas, parce qu’il se dirigeait sur Jérusalem.

Les disciples Jacques et Jean voyant cela, dirent : Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ?

Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant : Vous ne savez de quel esprit vos êtes animés. Car le Fils de l’homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg. »

 

 

INTRODUCTION

 

L’apôtre Paul révèle dans le chapitre 5 de l’épître aux Ephésiens la différence fondamentale entre la vie du monde et la vie nouvelle en Christ, qui constitue les prémices de la vie éternelle dans le royaume de Dieu. Il oppose les œuvres de la chair, à celles de l’Esprit qui accomplissent l’œuvre de la croix dans le cœur du croyant. Afin de faire des croyants les imitateurs de Jésus-Christ, pour marcher dans la lumière, comme des enfants de lumière.

 

Le premier rôle de la présence du Saint-Esprit dans la vie du croyant, c’est de le faire naître de nouveau ; puis de faire croître Christ en lui, afin de lui donner le caractère divin de fils de Dieu, cohéritier de Christ. C’est l’avantage dont a parlé le Seigneur, concernant le Saint-Esprit qu’il enverrait pour convaincre le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement. Ensuite, l’Esprit a été donné pour conduire celui qui a cru, et en qui Christ habite par la foi, dans les manifestations de la puissance de Dieu, à travers les dons spirituels ; selon la promesse du Seigneur : « Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon  nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris. » (Marc 16 :15-18).

 

 

 

 

PREMIERE PARTIE : LE BAPTEME DU SAINT-ESPRIT

 

Actes 2 : 38-39

« Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, à cause du pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. »

 

Actes 10 :44-48

« Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sue les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.

Alors Pierre dit : Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ?

Et il ordonna qu’ils soient baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux. »

 

Psaumes 51 :12

« O Dieu !  Crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

 

Le baptême de Jean-Baptiste, c’était le baptême de la repentance. Il disait aux Juifs de croire en Jésus-Christ qui venait après lui pour ôter la puissance du péché dans le monde. En effet Jean-Baptiste a dit : « Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. » (Matthieu 3 :11).

 

Le Seigneur Jésus-Christ révèle le baptême en son nom, à travers l’explication qu’il donne à Nicodème : Naître de nouveau, c’est naître d’eau et d’Esprit pour entrer dans le royaume de Dieu. Ainsi, baptiser au nom de Jésus, c’est baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

 

Le baptême n’est pas la purification des œuvres de la chair, mais l’engagement de chercher à connaître Dieu de tout son cœur, pour parvenir à la purification de son âme. C’est pourquoi, on doit recevoir le Saint-Esprit, qui est attaché au baptême de Jésus, et qui constitue la promesse fondamentale de la nouvelle alliance.

 

Ainsi, dans les actes des apôtres, les gens reçoivent le Saint-Esprit ; soit après le baptême d’eau ; soit, comme Corneille et les siens, avant le baptême d’eau. Dans tous les cas, le baptême d’eau et la promesse du Saint-Esprit sont inséparables, et définissent ensemble le baptême au nom de Jésus, ou le baptême de Jésus-Christ, à la différence du baptême de Jean.

 

Voir : Jean 3 :1-21 ; Actes19 :1-7 ; Galates 3 :13-14 ; Ephésiens 5 :1-17 ;             1 Pierre 3 :18-21

 

 

 

 

DEUXIEME PARTIE : LE VIN DE LA DEBAUCHE

 

Apocalypse 17 :1-5

« Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à la débauche, et c’est du vin de sa débauche que les habitants de la terre se sont enivrés. Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphèmes, ayant sept têtes et dix cornes.

Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre. »

 

LES CARACTERISTIQUES DU MONDE 

 

L’idolâtrie, c’est adorer et servir la créature au lieu du Créateur, parce qu’on ne connaît pas Dieu. La sagesse des hommes est pure folie aux yeux de Dieu. Pour le Dieu saint, toutes les œuvres humaines qui ne correspondent pas à sa volonté constituent des impuretés et de la débauche. Ainsi l’ivresse du monde l’amène à sa propre perte.

 

1-    La Sagesse du monde

Jacques 3 :13-18

« Lequel d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse. Mais si vous avez dans votre cœur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.

Cette sagesse n’est point celle qui vient d’en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique. Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions.

La sagesse d’en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempts de duplicité, d’hypocrisie.

Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix. »

 

 

 

 

2-    La Convoitise du monde

1 Jean 2 :15-17

« N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement

 

3-     Les enfants rebelles

 

Ephésiens 5 :3-11

« Que la débauche, ni aucune impureté, ni la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles grossières, ni propos insensés, ou équivoques, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu’on entende plutôt des actions de grâces.

Car, sachez-le bien, aucun débauché, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

Que Personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière !

Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. »

 

4-    L’Exemple d’Israël

Exode 34 :9

« Il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, que le Seigneur marche au milieu de nous, car c’est un peuple au cou raide ; pardonne nos iniquités et nos péchés, et prends-nous pour ta possession. »

 

Voir : Daniel 2 :31-38 ; 1Corinthiens 10 :1-15 ; Ephésiens 2 :1-3 

 

TROISIEME PARTIE: ETRE REMPLI DU SAINT-ESPRIT

 

Il ne faut pas confondre la plénitude de l’Esprit avec la conduite par le Saint-Esprit, qui sera l’objet du prochain message.

Pour faire face à l’ivresse des raisonnements humains qui endurcissent les cœurs, le Saint-Esprit vient remplir les cœurs ouverts et bien disposés, de son fruit dont l’expression la plus parfaite est l’amour de Dieu.

 

Le fruit de l’Esprit est ainsi produit par la connaissance de l’amour de Dieu, pour garder le cœur pur et pour fortifier l’âme dans la foi en Jésus-Christ.

 

LE VIN DE LA DEBAUCHE = LES ŒUVRES DE LA CHAIR

« Les œuvres de la chair sont évidentes ; ce sont la débauche, l’impureté, le dérèglement, l’idolâtrie, la magie, les rivalités, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de tables, et les choses semblables. » (Galates 5 :19-21)

 

LE VIN NOUVEAU DE L’ESPRIT = LE FRUIT DE L’ESPRIT

« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. » (Galates 5 :22).

 

Ainsi, on ne peut mettre du vin nouveau dans des vieilles outres ; c’est pourquoi, il faut naitre de nouveau.

Les outres neuves, ce sont le cœur nouveau et l’esprit nouveau qui sont les fondements de la nouvelle alliance, selon la promesse de l’Eternel : « Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau. »  (Ezéchiel 36 :26 ; Matthieu 9 :17 ; 2 Corinthiens 5 :17).

 

Ephésiens 3 :14-19

« A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi ; étant enracinés et fondés dans l’amour, que vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. »

 

Esaïe 1 :18-20

« Venez et plaidons ! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.

Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays ; mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, vous serez dévorez par le glaive, car la bouche de l’Eternel a parlé. » 

 

 Esaïe 5 :1,2,7

« Je chanterai à mon bien-aimé le cantique de mon bien-aimé sur sa vigne. Mon bien-aimé avait une vigne, sur un coteau fertile. Il en remua le sol, ôta les pierres, et y mit un plant délicieux ; il bâtit une tour au milieu d’elle, et y  creusa aussi une cuve.

Puis il espéra qu’elle produirait de bons raisins, mais elle en a produit de mauvais…

La vigne de l’Eternel des armées, c’est la maison d’Israël, et les hommes de Juda, c’est le plant qu’il chérissait. Il avait espéré de la droiture, et voici du sang versé ! De la justice, et voici des cris de détresse ! »

 

Jean 15 :5

« Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

 

 

 

 

Jean 10 :10

« Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. »

 

Moïse savait qu’il ne pourrait jamais conduire le peuple dans la terre promise si l’Eternel ne marche lui-même au milieu d’eux, pour faire connaître à Israël les deux choses indispensables à la conduite par l’Esprit, pour échapper à la mort : la bonne disposition du cœur, et l’obéissance.

 

LES CONDITIONS DE LA PLENITUDE DE L’ESPRIT

 

1-    Un cœur bien disposé

Deutéronome 8 :1-3

« Vous observerez et vous mettrez en pratique tous les commandements que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous viviez, que vous multipliez, et que vous entriez en possession du pays que l’Eternel a juré de donner à vos pères.

Souviens-toi de tout le chemin que l’Eternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements.

Il t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel. »

 

2-    L’Obéissance

 Hébreux 5 :7-9 

« C’est lui qui, dans les jours de sa chair, a présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé à cause de sa piété.

Il a appris, bien qu’il soit Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes ; après avoir été élevé à la perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel. »

Voir : Philippiens 2 :3-11

 

3-     Quand la Foi (L’Evangile) devient ma foi (une ferme espérance vivante)

Romains 1 :17

« Le juste vivra par la foi »

 

Matthieu 13 :23 

« Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente. »

 

Voir : Romains 5 :1-5

 

 

 

 

CONCLUSION

 

La plénitude de l’Esprit rend souple, doux et paisible ; et dispose favorablement le cœur à l’égard de la parole de Dieu.

 

Colossiens 1 :9-11

« C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous ; nous demandons que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres  et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients.

 

L’apôtre Paul est particulièrement touché par la connaissance de Dieu et de son amour qui animait les frères de l’Eglise de Colosses, et qui témoigne de leur foi en Jésus-Christ.

 

Par la foi, on naît de nouveau !

Par la foi, on triomphe du monde, en faisant mourir notre moi, charnel, vendu au péché !

Par la foi, Christ  habite et croît dans nos cœurs, et le fruit du Saint-Esprit rempli notre âme de la vie de sa résurrection !

 

Que le Seigneur vous garde et vous bénisse

 

 

Par Dr Jérémie KINOUANI

Directeur International de la Formation de la F.E.C.E.

www.fede-eglises.com

bible

Par Florymawit - Publié dans : Enseignements - Communauté : COEUR DE LUMIERE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Blog(fermaton.over-blog.com),No-7: LA VIE EN ABONDANCE !  Résurrection et Quantique 

Commentaire n°1 posté par Clovis Simard le 24/06/2012 à 13h17

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Texte Libre

"L'Amour triomphe de la haine comme la Lumière triomphe de l'obscurité". MARTIN LUTHER KING

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés