Le chrétien et l’argent.

Publié le par Florymawit


I- Notre argent et vos biens appartiennent à Dieu. Vous n’êtes qu’un gestionnaire.

* Osée 2 : 8-9 - Dieu est la source de tout ce que vous avez. Reconnaissez cela.

* Aggée 2 :8 – L’or et l’argent appartiennent à Dieu. Y compris le vôtre. Même si c’est par votre labeur et vos efforts que vous l’avez gagné.

* Psaumes 24:1 – A l'Éternel la terre et ce qu'elle renferme, Le monde et ceux qui l'habitent!

Tout appartient à Dieu. En tant que créateur, il est le véritable propriétaire de tout. Savez vous qu’en Hébreu le verbe « avoir » n’existe pas, ainsi que l’idée de propriété, parce que pour le juif tout appartient à Dieu et nous sommes seulement les gérants de ses biens.

* Deutéronome 8 :10-18 – L’argent, ainsi que la force de travailler pour le gagner sont un don de Dieu.

Ne tombez pas dans l’orgueil de croire que c’est à cause de votre force, de votre intelligence, ou de vos capacités personnelles que vous réussissez à prospérer.

* Ecclésiastes 5 :16 – Jouir de tout ce que vous avez est un don de Dieu

* 1 Corinthiens 4:7 - Qu’ 'as-tu que tu n’aies reçu? Posez-vous humblement cette question, et considérez la grâce et la bonté de Dieu qui vous donne toute chose.

Changez d’attitude. Arrêtez de vous comporter en propriétaire, de gérer votre argent comme vous le voulez, mais prenez l’attitude d’un gérant, posez vous la question de savoir comment Dieu veut que vous gériez l’argent et les ressources matérielles qu’Il vous accorde gracieusement.

II. Pourquoi devons nous enseigner sur l’argent ?

A. Parce que votre porte monnaie en dit plus sur quel genre de chrétien vous êtes que tous vos discours et vos belles confessions.

Quelqu’un a dit que l’on n’est pas véritablement converti tant que notre porte monnaie aussi ne l’est pas.

C’est une mauvaise conception de croire que la vie spirituelle se limite à la prière, à la méditation, à l’adoration, et que Dieu ne s’intéresse pas de ce que vous faites avec votre argent et vos biens matériels. Rien n’est plus faux. La vie spirituelle consiste à appliquer les principes de Dieu dans tous les aspects de notre vie, y compris la gestion de l’argent.

* 2 Corinthiens 8 :7 – Les standards de l’excellence spirituelle impliquent aussi la libéralité et la générosité, choses qui ont à faire avec nos biens et notre argent.

* Luc 3 :10-14 – Les fruits d’une repentance véritable avaient un impact sur des aspects de la vie matérielle

* Luc 19:8 - Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.

La conversion de Zachée a eu un impact direct sur son rapport à l’argent.

* Esaïe 58 : 6-11 – Le Seigneur lie la qualité d’un bon jeûne à la générosité et à la libéralité.

L’étude de l’A.T nous montre que la désobéissance du peuple juif aux prescriptions de Dieu quant à la gestion de leurs biens matériels et de leur argent entrainaient le déclin sur le plan spirituel.

Jésus, l’homme le plus spirituel qui ait existé à parler de l’argent plus que de tout autre sujet.

La Bible, le livre le plus spirituel jamais écrit comporte plus de 2000 allusions à l’argent et aux richesses.

* Actes 2 : 43-45, 4 :32-35 - La naissance de l’église dans le livre des Actes ne s’est pas seulement accompagnée de manifestations miraculeuses de la puissance du Saint Esprit, mais aussi d’une extraordinaire générosité et d’un esprit de libéralité et de partage parmi les chrétiens.

Une spiritualité profonde aura toujours comme impact positif de transformer nos rapports avec l’argent et les biens matériels. Ce qui sera d’ailleurs un indice révélateur du degré de notre maturité spirituelle.

B. Parce que votre prospérité ne dépend pas uniquement de vos efforts, mais surtout de votre obéissance aux principes de Dieu.

* Deutéronome 11 :13-15 - obéissez aux prescriptions divines si vous voulez prospérer.

L’enseignement biblique sur l’agent fait partie de « tout le conseil de Dieu » pour votre vie. Jésus a enseigné sur l’argent, les apôtres aussi. L’objectif ici n’est pas de vous manipuler pour vous extorquer ou voler votre bien, encore moins de vous donner un évangile de la prospérité. Mais de faire de vous un gestionnaire fidèle à qui Dieu pourra confier d’avantage.

* Luc 19 :11-25 – On donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.

* Matthieu 25:21 – Parce que tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup.

Si vous voulez que Dieu vous confie plus, vous avez intérêt à être fidèle dans la gestion de ce que vous avez maintenant.

C. Parce qu’un enseignement biblique juste est une délivrance et une protection contre l’idolâtrie de l’argent

* 2 Timothée 3 :16 – Dans les derniers temps les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, et cupides, prêts à tout pour de l’argent.

Vous n’avez qu’à regarder autour de vous pour constater la pertinence de la parole de Dieu.

L’idole de ce monde c’est le dieu « argent ». Malheureusement cette fausse adoration gagne de plus en plus aussi l’église et les chrétiens. A tel point que l’on pense aujourd’hui qu’avoir beaucoup d’argent est nécessairement un signe de la bénédiction divine et par conséquent la pauvreté est un signe du mécontentement de Dieu.

Arrêtons de faire de l’argent est un sujet tabou, difficile à aborder dans l’église. Arrêtons avec cette attitude de « TOUCHE SURTOUT PAS A MON ARGENT ». Cela n’a rien de biblique et de spirituel, c’est une stratégie satanique pour maintenir esclave de l’argent et nous priver de la véritable prospérité.

D. Parce que Dieu veut vous apprendre la générosité

* Genèse 12 : 2 (…) Et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.

C’est cela le fondement de la pensée divine, vous êtes bénis non pas seulement pour vous, mais surtout pour devenir une source, un canal de bénédiction pour plusieurs. Pour cela l’amour de l’argent, la cupidité, l’égoïsme et l’avarice doivent être vaincues dans votre cœur.

III. L’argent veut être votre dieu, Résistez lui

Il est vrai que l’argent n’est qu’un moyen d’échange. Il est vrai qu’il n’a rien de mauvais et de démoniaque en soi, mais nous devons démasquer la véritable prétention de l’argent : se prendre pour notre Dieu. L’argent est un faux dieu, une idole qui veut être adorée et servie. Et Jésus la bien compris lorsqu’il a mis l’argent sur le même plan que Dieu.

Regardez et considérez comment l’argent essaie de dominer, de réguler et de contrôler votre vie. Il est malheureux de constater que même parmi les chrétiens nous accordons une importance démesurée à l’argent par rapport à sa vraie valeur.

L’argent veut prendre la place du Saint Esprit dans l’église. C’est lui gère l’établissement de nos relations, la considération que nous avons envers les gens, les rapports de force entre les hommes etc.

A. L’argent cherche à gagner votre cœur. Il a un caractère séducteur.

1. Il semble donner la sécurité à l’homme

2. Il donne une forme de liberté de pouvoir à ceux qui le possèdent

3. Il semble omniprésent

Mais nous savons que tout cela n’est que vanité et illusion.

B. L’argent est l’une des plus grandes menaces de votre relation avec Dieu.

* Luc 16:13 - Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon.

L’idée communément admise est que c’est nous qui nous servons de l’argent. Mais le Seigneur nous montre ici que nous pouvons tomber dans le piège de servir l’argent. Entre l’argent et vous qui est au service de l’autre ?

* Matthieu 10 :21 – Entre le jeune riche et son argent qui possédait en fait l’autre. L’amour de l’argent ne l’a –t-il pas conduit à rejeter le salut de son âme.

Marc 8:36 - Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme?

* Luc 4 :5-8 - Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

La proposition que la diable a faite à Jésus est la même que l’argent, dans sa prétention à être votre Dieu vous fait aujourd’hui. L’argent promet le bonheur, la sécurité, la gloire etc.

* 1 Timothée 6 :10 - les péchés lié à l’argent.

IV. La grâce de donner

John Wesley disait : « Plus je donne, plus j’échappe à l’emprise et à la condamnation de l’enfer »

Le fait de donner joue un rôle important dans notre lutte pour échapper à l’emprise de l’argent et le détrôner dans nos vies. Donner c’est réduire à néant les prétentions de l’argent à être notre Dieu, et lui redonner sa véritable, un serviteur pour accomplir la volonté de Dieu.

Quand nous donnons, nous lâchons un peu de notre égocentrisme et de notre fausse sécurité.

A. Comment Dieu a appris à son peuple la gestion de l’ argent dans l’Ancien Testament

Dieu l’a fait au travers des prescriptions qu’il a données à son peuple dans la loi de Moïse, prescriptions qui enseignaient au peuple les principes de Dieu en la matière.

- Toujours reconnaître et honorer la source de la bénédiction, c'est-à-dire Dieu qui est celui qui donne

- La bénédiction est liée à la mise en pratique des instructions de Dieu.

- Reconnaître que l’on n’est pas béni pour devenir égoïste mais pour partager et être généreux

1. La dîme (Lévitiques 27:30 ; Nombres 18 :26-29 ; Malachie 3 :8-12)

C’est donner la 10ième partie de nos revenus à Dieu. Elle était utilisée pour supporter les lévites. Il y avait aussi une dîme spéciale qu’on prenait tous les 3 ans pour les pauvres, les étrangers, les orphelins, les veuves (Deutéronome 26 :12 ; 14 :29 ; 15 :7)

2. Les prémices (Proverbes 3 :9 ; Lévitiques 26 :1-11)

3. L’année de relâche (Deut 15 : 1-2)

4. Les règles liées aux étrangers, les orphelins, les veuves, les créanciers, les prêts à usure, les récoltes (Deutéronome 24 :10-22)

5. Les offrandes volontaires et les sacrifices d’actions de grâces

Nous voyons ici une société basée non pas sur l’accumulation égoïste des richesses, mais plutôt sur le partage et la libéralité.

B. Apprendre à donner :

Le nouveau testament pour sa part contient de nombreux textes qui parlent du donner.

2 Corinthiens 9 :6-10

2 Corinthiens 8 :14-15

Hébreux 13 :16

Romains 12 :8

1 Timothée 6 :18

1. L’exemple des macédoniens et les principes du donner

Paul l’a cité en exemple aux corinthiens pour les encourager à être généreux et à honorer leurs vœux à l’occasion de la collecte en faveur des chrétiens de Jérusalem.

* 2 Corinthiens 8 :2 ; Marc 12 :41-44 - Riche ou pauvre, nous pouvons tous donner. C’est plus une question de cœur que de ce que notre porte-monnaie dispose.

§ 2 Corinthiens 8 :5 – Donner c’est reconnaître que nous nos vies et tout ce que nous avons appartient à Dieu.

* 2 Corinthiens 8 :7 – Donner est une composante importante de la vie spirituelle.

2. Organiser notre libéralité

* 1 Corinthiens 16 :1-2 – Ne laissons pas notre libéralité au gré de nos humeurs, de nos émotions, des circonstances, ou de la pression de ceux qui nous demandent. Prenons des engagements et des résolutions, et respectons-les. Cela nous aidera à donner régulièrement en prenant des engagements par rapport à certains montants et à une certaine durée de temps.

Soyez un gestionnaire fidèle

Allez plus loin dans votre consécration financière

  -D Floribert Mawit

Commenter cet article