LES SEPT PRINCIPES POUR LA PRIERE EFFICACE

Publié le par Florymawit

I  INTRODUCTION 

Ce n'est pas par hasard que Dieu nous écoute 

Dans la nature, tout se passe d´après des lois établies. Dans le domaine spirituel aussi : Dieu agit selon des lois. Combien de fois, quand nos prières ne sont pas exaucées, sommes-nous découragés et croyons-nous que la prière est inutile ?

Mais la vraie raison, c'est que nous ne respectons pas les lois de Dieu qui sont déterminantes pour la prière. 

  

MESSAGE D’OUVERTURE Vendredi 4 FEVRIER 2011

PRINCIPES SPIRITUELS
 

1.  Le principe sprituel d'un coeur pur 

"Approchons-nous... les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience..."(HEBREUX 10:22).

La première condition que Dieu pose est que mon cœur soit pur :

 "Si j'avais conçu l'iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m'aurait pas exaucé"(PSAUME 66:18).

 C'est fort ! 

Dieu dit : "Je détourne de vous mes yeux... je n´écoute pas...". ESAIE 1:15

 Le péché dans votre cœur fermera l'oreille de Dieu et coupera toute communication avec Lui.

 Il est inutile que je prie si j'ai encore sur la conscience un péché que je n'ai pas encore avoué.

 En principe je devrais m'arrêter de prier si je savais qu'il y a dans ma vie quelque chose qui s'oppose à la volonté de Dieu.

"Lève-toi... Israël a péché... aussi les enfants d'Israël ne peuvent-ils résister à leurs ennemis... je ne serai plus avec vous, si vous ne détruisez pas l'interdit du milieu de vous" (JOSUE 7:10-12).

Dieu dit à Josué d'arrêter de prier. Pourquoi ?

 Parce qu'Il ne veut pas communiquer avec une âme qui demeure dans le péché.

 La repentance et la purification du péché sont essentielles pour être en communion avec Dieu.


2. Le principe spirituel d'un esprit de pardon

"Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez..." Condition nécessaire pour que la prière soit exaucée. (MARC 11:25).

Je crains que l'esprit de rancune ne soit plus répandu qu'on ne le pense en général.

Cet esprit se trouve souvent chez des gens qui sont extérieurement très sincères et qui prennent une part active dans le travail du Seigneur ; eux aussi peuvent cacher un esprit de rancune envers une autre personne.

 Si nous ne sommes pas prêts à pardonner, notre prière ne sera pas acceptable pour Dieu.

Un esprit de pardon est essentiel

 C'est pourquoi le Seigneur a affirmé dans Marc, que, d'une manière infaillible :

 "(...)si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses"(MARC 11:26, MATTHIEU 6:15).

Je ne vais pas tenter d´expliquer cette parole mystérieuse du Seigneur. Mais, à sa lumière, je sonde mon propre cœur, je veille et je prie vraiment de n'être jamais coupable de cet abominable péché, et de ne jamais tomber sous cet effroyable jugement.


3.   Le principe spirituel du bon motif

"Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions"(JACQUES 4:3).

Je peux aller vers Dieu et Lui demander des choses qui sont tout à fait correctes.

 Par exemple, je peux Lui demander d'utiliser l'Evangile pour le salut des âmes, de faire prospérer le travail d'évangélisation, etc...

Mais, si ma motivation est ma satisfaction personnelle, un gain matériel ou l'approbation des autres, ma prière ne sera pas exaucée.

Si je prie Dieu de m'accorder le succès dans Son service, suis-je aussi capable de Lui demander, avec autant de sincérité, de donner à un autre frère un succès égal ou même plus grand que je ne le Lui demande pour moi-même ?

 Puis-je me réjouir quand Dieu répand son Esprit sur un autre frère ou sur une autre sœur et les utilise de manière puissante ?

 Puis-je m'en réjouir autant que si Dieu m'avait utilisé moi-même ? Si je ne peux pas le faire, alors ma motivation est mauvaise.

Pour que ma prière soit une prière triomphante qui assure une réponse, elle ne doit pas être motivée par la recherche du plaisir personnel ou du succès.

Il est essentiel que nous ayons un bon motif pour obtenir des réponses à notre prière.

 Or, il n'y a qu'une raison pour laquelle nous prions : c'est "Afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié." (1 PIERRE 4:11 ; 1 CORINTHIENS 10:31).  

Est-ce là vraiment ma raison de prier ?


4. Le principe  spirituel de la foi

"Mais qu'il la demande avec foi, sans douter..."(JACQUES 1:6). Weymouth a traduit cette parole par : "...qu'il la demande... sans avoir aucun doute."

La foi est indispensable si nous voulons obtenir des réponses à nos prières, car "sans la foi il est impossible de lui être agréable" (HEBREUX 11:6).

 Mais là où la foi est présente, Dieu fait des miracles.

Dans l'Evangile de Marc, notre Seigneur fit une promesse étonnante à l'âme en prière : "...Si quelqu'un dit à cette montagne: Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur,... il le verra s'accomplir" (MARC 11:23).

 Ne sommes-nous pas nombreux à avoir prié pour éloigner les montagnes obstruant le chemin du progrès de l'Evangile ? Mais combien d'entre nous ont réellement vu les montagnes être jetées à la mer ? Pourquoi pas ? A cause de notre incrédulité.


5. Priez conformément à la volonté de Dieu

"...si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute" (1 JEAN 5:14). Tout dépend de cela.

Nous devons d'abord savoir quelle est la volonté de Dieu, puis prier conformément à cette volonté.

Il est impossible d'avoir la foi qui déplace les montagnes sans connaître la volonté de Dieu.

La prière de Paul pour les Colossiens était "...que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté..."(COLOSSIENS 1:9). Cela exige une connaissance intime de Dieu Lui-même.

 Comment apprenons-nous à connaître les souhaits de nos amis ?

 En parlant avec eux et en étant souvent en leur compagnie.

 Comment arrivons-nous à connaître la volonté de Dieu ? Par des prières de cinq minutes ?

Non ! Mais c'est en attendant devant Dieu, en attendant encore et encore.

 Nous ne pouvons pas apprendre à découvrir la volonté de Dieu en cinq minutes, pas plus qu'en cinq heures, peut-être pas même en cinq jours.

 Il s´agit d'attendre tous les jours devant Dieu, et aussi d'apprendre à connaître Sa volonté pour chaque jour.


6. Priez au Nom de Jésus

Quelque soit votre arrière-plan culturel, religieux ou familial, Jésus vous dit, à vous qui croyez en SON NOM : "Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai"(JEAN 14:14). Quelle promesse !

Mais que veut dire demander au nom de Jésus ? C'est plus profond que l'on ne pense. Il ne s´agit pas d´énoncer une formule, car cela n'apporterait pas de solution.

 Nous pouvons prononcer une formule sur nos lèvres, mais sans qu'elle n'ait aucun sens.

Mais alors, qu'est-ce que ça veut dire ?

Un employé va à la banque retirer de l'argent sur ordre de son employeur, sur présentation d'un chèque sur lequel figure le nom de ce dernier. On lui remet 1000 dollars. Pourquoi ? Parce que le banquier connait l'employé ? Non ! L'employé ne pourrait pas obtenir l'argent par ses propres efforts. Mais s´il demande au nom de son employeur, alors le montant complet inscrit sur le chèque lui sera remis.

Demander au nom de Jésus, c'est en fait demander les choses que Jésus aimerait.

Dieu ne dira jamais non à cela.

Il ne le peut pas car Il aime Son Fils ; et quand nous prions au nom de Jésus, notre prière doit être exaucée, même s'il s'agit de déplacer une montagne.

 

7. Priez par le Saint-Esprit

"Priant par le Saint-Esprit"(JUDE 20) est le secret de toute prière triomphante.

 Il est impossible de prier dans la foi si nous ne sommes pas sous le contrôle et l'inspiration du Saint-Esprit.

 Le Saint-Esprit est le seul à pouvoir donner la foi. Il est le seul à savoir ce que veut Jésus, le seul à pouvoir révéler la volonté de Dieu.

Comment pouvons-nous prier par le Saint-Esprit ?

Le secret se trouve dans GALATES 5:25 : "Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit."

 Avant de pouvoir prier par le Saint-Esprit, nous devons apprendre à marcher dans l'Esprit, c'est-à-dire vivre en communion constante avec Dieu chaque jour, à chaque heure, en fait, c'est "à chaque instant".

Seulement quand nous aurons appris à faire cela, nous serons en mesure de toujours prier avec un cœur pur, un esprit de pardon, un bon motif, une foi inébranlable, conformément à la volonté de Dieu et au nom de Jésus. Et c'est alors que nos prières seront exaucées, "cela va se passer". Ensuite nous pourrons défier toutes nos montagnes dans le nom du Seigneur Jésus.

Si nous marchons dans l'Esprit, alors plus rien, absolument RIENne nous sera impossible.

 

 

Publié dans Enseignements

Commenter cet article