Libérer de l'avortement

Publié le par Florymawit



Libérer de l'avortement

 

 

" Je ramènerai le coeur des pères à leurs enfants, afin que le pays ne soit pas entièrement détruit " (Ml 4.6).

Où sont les hommes, les pères prêts à porter le deuil de David ?

Où sont les hommes disposés à revenir de leur propre justice, prêts à faire faillite à titre personnel et spirituel pour reconnaître : " Nous sommes complices, nous n'avons pas voulu savoir, nous avons démissionné de la paternité. Nous ne sommes pas meilleurs que David. Nous sommes les premiers responsables. Nous voulons apprendre à entrer dans l'affliction qui atteint cette génération. Mais d'abord, nous plaidons coupables et voulons porter et assumer le deuil des enfants avortés. Ensuite, nous serons crédibles pour rejoindre les femmes et les enfants dans cette affliction. "

Quel signe donner pour cette génération ?
Je rêve qu'un jour, dans mon pays, sur la place du palais fédéral à Berne, des hommes s'accordent pour donner un signal. Des hommes confessant leur complicité, leur naïveté coupable et leur grave inconséquence face à la banalisation de l'avortement. Qu'ensemble, nous demandions pardon sur la base du Psaume 51 : Nous avons péché contre toi seul. Nous nous identifions sans réserve à notre peuple, en sorte que Tu es juste dans les jugements qui atteignent nos enfants aujourd'hui. Il faut que la génération suivante soit dégagée, libérée de cette affliction.
Le secours de Dieu ne manquera pas pour la multitude de femmes profondément blessées par l'avortement, ni pour les enfants survivants ou de remplacement.

Michel Hermenjat 

Publié dans MEDITATION

Commenter cet article