Meurtre d'un jeune : Un fardeau pour la jeunesse

Publié le par Florymawit


 

Chers amis en Christ,

La semaine dernière, j'ai été victime d'un deuil dans ma famille élargie. J'ai perdu un de mes neveux de sang au Gabon, à Libreville. Il n'avait que 22 ans.

Les conditions du décès de mon neveu (mort atroce, poignardé à coup de couteau, tapé à coup de marteau sur la tête... par un groupe de 15 Jeunes délinquants dans le quartier appelé NDZENGAYONG), m'ont beaucoup fait réfléchir et m'ont d'avantage poussé à fortement prier pour la jeunesse dans nos églises, afin que Dieu la garde de ce monde et attire les cœurs des enfants et des jeunes à lui de plus en plus dans la crainte de son nom.

Un fardeau pour la jeunesse

Dans mes temps de prière face à Dieu, j'ai reçu le fardeau que je vais vous partager maintenant :

Prions vraiment pour les enfants et les Ados de nos églises et même ceux appartenant à nos familles respectives, Car l'éducation devient un réel défi aujourd'hui dans notre société contemporaine.

Les médias ont envahie les consciences des peuples et ne véhiculent pas toujours des choses positives. Les choses que l'on ne voyait autrefois que dans les films deviennent réalités aujourd'hui dans nos sociétés.

Le monde, le système de ce monde et ses mauvaises valeurs, sous l'instigation du prince de ce monde (Satan) multiplient leurs stratégies pour voler, égorger et détruire la destinée des jeunes dès leur enfance.

Les enfants et les jeunes sont exposés et facilement influençables par les choses qu'ils regardent à la télévision et leur environnement à l'école, avec les amis…. Et les enfants reproduisent facilement et bêtement les choses qu'ils voient et entendent.

Sachez que la période de l'enfance à l'adolescence est aussi appelée « l'âge bête et l'âge de l'observation ». Donc, bêtement, les enfants ou les jeunes Ados reproduisent ce qu'ils observent.

A vous parents et futurs parents, c'est maintenant qu'il faut tisser une alliance avec Dieu pour la destiné de vos enfants. Afin que votre postérité soit bénie et protégée en vous (au travers de votre foi) comme Dieu l'a fait avec Abraham.

Remarques importantes aux moniteurs/monitrices d'école du dimanche

A vous moniteurs et monitrices d'écoles de dimanches ou responsables d'Ados et groupes Jeunesses au sein des églises (Corps de Christ), priez Dieu afin qu'il vous inspire d'avantage des programmes éducatifs qui soient de véritables marteaux qui brisent les conceptions et idées reçues du monde dans la pensée de ces enfants et Ados que vous enseignez. Afin que la culture du Royaume de Dieu prenne place dans leurs consciences et gouverne leurs vies sur la terre.

Introduisez dans vos programmes des enseignements contre la délinquance, la drogue, l'alcool, la violence, l'immoralité…

Apprenez aux enfants et aux jeunes comment savoir affirmer leur identité chrétienne au milieu de leurs copains ayant des valeurs contraires à la bible afin de ne pas céder à leur influence négative, dites leur ouvertement et clairement quel comportement ils doivent avoir face à la magie, la sorcellerie, la violence, le sexe, les sentiments amoureux, la drogue, les films ou dessins animés bizarres…

Enseignez leur l'importance pour eux de lire constamment leur bible, de prier le matin, au repas, le soir au couché ; L'importance pour eux d'écouter la musique chrétienne (qu'est-ce que la louange, l'adoration à Dieu…) et de regarder des dessins animés chrétiens…

Chers moniteurs et monitrices d'écoles de dimanches ou responsables d'Ados et groupes Jeunesses au sein des églises (Corps de Christ), n'oubliez pas que les enfants et les jeunes vous voient comme des autorités qui ont sur eux un pouvoir d'éducation au même titre que leurs maîtresses, maîtres ou professeurs d'écoles. Vous complétez ainsi l'éducation que leur donnent leurs parents.

Je sais que vous faites déjà du bon travail dans ce sens, mais je saisie cette occasion pour vous encourager d'avantage à le faire et à aller plus loin et pour interpeller d'avantage les consciences à ce propos. Car, les temps sont mauvais. Le diable réclame la jeunesse ! Veillons sur nos enfants et les jeunes au sein de nos églises !

Chers moniteurs et monitrices d'écoles de dimanches ou responsables d'Ados et groupes Jeunesses au sein des églises (Corps de Christ), Il faut vraiment prier pour les enfants et les jeunes que vous enseignez. Car, le Saint-Esprit est seul capable de se saisir de ce que vous leur dites pour influencer leurs consciences, changer leurs mentalités et modifier leurs comportements. Donc, parfois, il faut même jeûner pour eux. C'est un véritable pastorat, le ministère auprès des enfants et des jeunes.

Un mot important aux pasteurs pour la jeunesse

J'encourage aussi mes collègues pasteurs d'églises locales à prendre d'avantage cette question à cœur et d'initier des programmes adéquats au sein de leurs églises en faveur de cette population, qui malheureusement est parfois négligée au profit des adultes.

En effet, nous pasteurs, sommes promptes à organiser de grands séminaires, des conférences internationales pour adultes, mais jamais de séminaires ou conférences pour enfants. Ce qui montre que les enfants et parfois les jeunes ne sont pas une priorité dans beaucoup d'églises locales. Rectifions le tir SVP !

C'était juste un fardeau (en même temps une réflexion) que j'ai eu à cœur de partager avec l'ensemble du Corps de Christ au sujet de la destinée des enfants et des jeunes au sein de nos églises et de nos familles respectives face à la monté fracassante de la violence et de la dépravation des mœurs et valeurs chrétiennes dans notre société contemporaine.

Que Dieu vous bénisse !Par Sosthène Mabouadi 

source:enseignemoi

Publié dans TEMOIGNAGE

Commenter cet article