Micro-puce : sécurité ou esclavage ?

Publié le par Florymawit

Micro-puce : sécurité ou esclavage ?




Micro-puce : sécurité ou esclavage ?

Identité électronique et société: vers quel monde allons nous ?

Mars 2005 – Vous le savez, l’attribution obligatoire de cartes d’identité à puce électronique est prévue en Espagne (et à terme partout dans le monde ) en conformité avec une directive Européenne.

De même, les passeports contiendront, à la demande des États-Unis, un «microprocesseur» électronique permettant, entre autres, l’intégration de données biométriques.


Des changements, qui pourraient être bien moins anodins qu’il n’y paraît, sont donc introduits dans nos vies quotidiennes sans aucune consultation populaire. Pendant ce temps, partout dans le monde la surveillance électronique est proposée ou imposée de diverses manières. On nous annonce que la géolocalisation va exploser et, rapidement, changer nos vies… On nous présente tout cela comme des avantages, mais…

Est-ce bien pour le meilleur ?
A terme, la carte d’identité pourra fusionner avec la carte de sécurité sociale et la carte bancaire. D’autres utilisations sont à prévoir en lien avec des entreprises privées. L’aspect de protection de la vie privée est éludé en insistant sur le fait que l’État veillera à ce qu’il n’y ait pas de dérives. Mais quel sera l’État demain ? On peut se le demander au vu des lois d’exceptions permanentes qui ont fleuri depuis le 11 septembre 2001, et ce aussi bien en Europe qu’en Amérique.

Rien ne nous garantit vraiment la pérennité de la protection de la vie privée, ni même de certains droits humains de base. Tout pourrait être accessible hors de notre contrôle : Données concernant notre situation financière, juridique, médicale ; localisation etc…

Un autre grand argument en faveur de la carte, des passeports biométriques, et de diverses autres mesures est la sacro-sainte sécurité ! Mais un tel super fichage favorisera aussi le travail des forces de répression, ce qui générera un autre type d’insécurité ! Le terroriste, c’est toujours l’autre, jusqu’à ce qu’on dérape vers le « présumé terroriste »…

Une hyper médiatisation de certains faits renforce artificiellement le sentiment d’insécurité, sans dire suffisamment haut et fort qu’une société où l’on est en sécurité n’est pas une société où les individus sont hyper contrôlés par des moyens sophistiqués, mais une société juste, gérée pour le bien et l’épanouissement de tous et non pour le profit de quelques-uns.

Le pire pourrait être à venir !
En janvier 2004, des informations nous donnaient à penser que cette carte à puce pourrait n’être qu’une étape vers un système de fichage corporel par micro-puce sous-cutanée. Depuis, tout s’accélère dans ce sens avec l’utilisation – voire l’imposition – de plus en plus fréquente dans le monde de badges ou bracelets d’identification RFID (par Radio Fréquence). La Puce greffée en sous cutané devenant elle même un objet ludique, ou un gadget médical présenté comme indispensable. Les code-barres vont être remplacés par ces puces RFID. C’est là un marché de milliards de dollars en pleine explosion…

Nous constations déjà que :

· Nous avons été amenés progressivement à adopter les codes-barres et les puces électroniques sur nos cartes ou sous la peau de nos animaux domestiques.
· Des systèmes très performants de repérage par satellite sont déjà en place (GPS) .
· L’économie domine l’énorme majorité des choses et la globalisation assure l’hégémonie d’entreprises multinationales dont le pouvoir dépasse parfois celui de certains pays. (cfr AGCS) et d’importants organismes internationaux (OMC, FMI, OCDE, Banque Mondiale…) pèsent de plus en plus dans les décisions mondiales.
· L’impact et le pouvoir des médias (pour la plupart aux mains de ces institutions) sur les masses sont énormes, ce qui laisse place à toute manipulation…

Depuis, nous disposons de beaucoup d’exemples d’avancées alarmantes, tels que :
· L’aval de la FDA pour l’emploi de puces sous cutanées dans les hôpitaux aux États-Unis et la propagande folle qui s’ensuit. – Le pistage par satellite des délinquants récidivistes au Royaume Uni – L’offre du dancing le « Baja Beach Club » de Barcelone de la greffe sous-cutanée à ses «bons clients». Le BBC fait partie d’une chaîne. La même offre est en cours ailleurs – Un bracelet électronique pour cheville obligatoire pour des alcooliques récidivistes dans plusieurs états des États-Unis.
· La mise en place dans plusieurs pays de sociétés privées offrant un service de géolocalisation par GSM…
· La fièvre du paiement électronique.. L’annonce de nanopuces invisibles… – le programme « VeryKid » de puçage d’enfants au Mexique http://www.wired.com/news/technology/0,1282,60771,00.html et aux États-Unis http://pleinsfeux.com/article.php?sid=116
· L’Europe qui envisage de réglementer l’emploi d’implants sous cutanés, voire cérébraux – (Envisage-t-elle d’en avaliser l’usage ?) Une propagande ahurissante est en marche.

Informez vous, c’est urgent ; visionnez cette vidéo !


http://www.prisonplanet.com/articles/february2005/250205undertheskin.htm

Tout cela est présenté comme progrès nécessaires et qu’on ne peut arrêter. Ce n’est pas notre avis. Nous ne voyons là nul « progrès », mais toute une série de dépendances accrues et d’insupportables mainmises sur nos vies, qui pourraient fort bien nous amener un jour à regretter d’être nés en ce monde. Nous ne voyons nulle part dans ces mesures la recherche des véritables causes et de remèdes adaptés à nos maux actuels.

Insidieusement, ces moyens risquent de devenir légalement obligatoires… Mais, même s’ils ne le sont pas – ou pas pour tous – prenons bien garde à ce qui est en train de nous arriver là : il est des obligations de fait ou des pressions sociales équivalentes à des obligations légales sous peine de marginalisation. Où serons-nous rendus si, demain, nos enfants ne peuvent plus obtenir un emploi correct sans puce électronique greffée dans le corps ?

Aidons à réfléchir autour de nous. Apprenons à ne pas nous laisser circonvenir par la pilule dorée de la facilité-rapidité-efficacité-sécurité… qui fera que, rapidement, on ne pourra plus se passer de ces moyens et que nous nous retrouverons en cage.

Voulez-vous en savoir plus ?

http://www.implanter.org/index.html
http://mailplan.ovh.net/~stoppuce/old/index.htm

*Ce document peut être photocopiée et diffusée librement .Cette action est conçue pour sortir les informations d’Internet, les faire connaître et susciter la réflexion éthique par ce moyen simple accessible à tous. Des bénévoles pouvant gérer une messagerie et des contacts pour d’autres pays sont bienvenus !


source : http://pleinsfeux.com/micro-puce-securite-esclavage/

Commenter cet article