Dimanche 29 avril 7 29 /04 /Avr 23:49
r
mon coeur te ressemble chère mère,

De tous mes souvenirs,aussi loin qu'ils remontent,
le plus cher a mon coeur te ressemble chère mère,
Je te revois souvent comme la fée d'un conte,
penchée en souriant sur mes chagrins d'enfant...
Quand je ferme les yeux,c'est ta voix qui m'encante,
me bercant  aux saveurs des refrains d'autrefois,
elle résonne en moi comme un violon qui chante,
me fesant retrouver le gout de mes émois..
 
Je nous revois tous deux,aux doux temps des vacances,
courant sur le chemin bordé d'Arbres en fleurs,
ou écoutant le vent auprès du blé qui danse,
tandis qu'un papillon défendait ses couleurs..
Quand je ferme les yeux,c'est ta voix qui m'enchante,
accompagnant le vent d'un refrain d'autrefois,
elle résonne en moi comme un violon qui danse,
mêlant sa mélodie aux murmures des bois..

Par Florymawit - Publié dans : POESIE - Communauté : vos poèmes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Texte Libre

"L'Amour triomphe de la haine comme la Lumière triomphe de l'obscurité". MARTIN LUTHER KING

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés