Mot d'ordre : Aimer

Publié le par Florymawit

Je veux aimer Dieu par-dessus toute autre chose, c'est-à-dire me confier en lui sans partage. Son approbation doit me tenir plus à coeur que celle de mes proches, de mes supérieurs et de mes bien-aimés. Ma vie doit avoir un seul but: le glorifier.

Je veux aimer mon prochain comme moi-même. Cela veut dire que tout le bien que je désire pour moi, je le désire aussi de tout mon coeur pour le prochain. Son bien-être doit me préoccuper autant que le mien. Sa joie doit être ma joie; son honneur, mon honneur; son fardeau, mon fardeau. Je veux me réjouir avec lui, m'affliger avec lui. Ce qui le concerne me concerne. Mon prochain doit me tenir d'aussi prêt que ma propre vie.

Je veux aimer et considérer comme frères et soeurs dans le Seigneur tous les enfants de Dieu, aussi les faibles et les égarés.
Je veux aimer ceux qui ne sont pas chrétiens, parce que Christ est mort aussi pour eux , et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour les amener au salut.
Je veux aimer les pécheurs, les perdus, les égarés parce que Jésus est venu sauver ce qui était perdu. Je veux lui aider à chercher les âmes et à les délivrer de la domination de Satan, au nom et par la puissance de Jésus.
Je veux aimer mes ennemis personnels, leur pardonner, leur faire du bien et les aimer autant que je peux. Ils sont malheureux et sans paix et m'inspirent une profonde pitié.

Je ne veux jamais me considérer comme supérieur à un autre, car je ne sais pas ce que je serais devenu dans son milieu, ni ce qu'il serait devenu s'il avait reçu autant de grâces et de bienfaits que moi.
Je ne veux jamais, sans nécessité absolue, dire quelque chose de défavorable sur qui que ce soit. Je ne veux pas supposer le mal, ni en parler. Je ne veux jamais dénigrer quelqu'un aux yeux des autres. Sa réputation doit me tenir autant à coeur que la mienne.

Je veux avoir du temps pour chacun de ceux qui ont besoin de mon secours, de mon conseil ou de ma sympathie. Personne ne doit avoir le sentiment de m'être importun. Je considérerai chacun comme un envoyé de Dieu, qui a un message à me transmettre de la part du Seigneur.

Tout ce que je fais, je veux m'efforcer de le faire bien, à temps et aussi vite que possible.
Le jour et la nuit doivent être sanctifiés et consacrés au Seigneur.

Je veux tâcher d'accomplir chaque jour au moins un acte de bonté envers un de mes semblables, d'aider au progrès spirituel au moins d'une âme, et de prier avec insistance au moins pour une personne.

Eva von Thiel-Winkler

Pourquoi ne pas nous inspirer de ces mots d'ordre dans notre vie quotidienne ?

Source : Lueur Pasteur Lucien Clerc

 

Publié dans AMOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article