NOTRE DEMEURE

Publié le par Florymawit


  Quand Abraham avait 75 ans, Dieu l’a appelé a quitter le pays de son père. Ainsi donc, avancé en âge, il est parti pour le pays de Canaan. Il était déraciné, sans foyer, «  sans savoir où il allait » (He 11.8). C’est l’histoire de la vie d’Abraham.
          Le vieillissement apporte changement et incertitude. Il est synonyme de transition d’un passé familier a un futur incertain. Il peut impliquer un déménagement d’une maison familiale a un lieu plus petit, a la maison d’une fille, a une maison de retraite – le «  dernier recours ». Comme Abraham, certains d’entre nous passent d’un lieu à un autre toujours en mouvement et sans savoir où ils vont.
          Toutefois, nous pouvons être chez nous en tout lieu, car notre sécurité ne dépend pas de notre lieu d’habitation, mais de Dieu lui-même. Nous pouvons habiter « sous l’abri du très-haut » et reposer « a l’ombre du tout-puissant » (Ps 91.1). Là, dans sa présence, sous ses ailes, nous trouvons un refuge (v.4). Le Dieu eternel devient notre demeure (v.9).
          Bien que notre lieu d’habitation ici-bas puisse être incertain, Dieu sera notre compagnon et notre ami jusqu'à la fin de notre pèlerinage et jusqu'à ce que nous accédions a notre véritable demeure : le ciel. D’ici là, diffusons la lumière de la bonté de Dieu aux autres voyageurs.

 

Publié dans Exhortations

Commenter cet article