Personne ne les ravira de ma main

Publié le par Florymawit



Personne ne les ravira de ma main

  

Voici unpassage qui établit la sécurité du croyant : «Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père, nous sommes un» (Jean 10:27-30).

Ces paroles du Seigneur sont tellement fortes dans leur simplicité, et tellement suffisantes pour établir la parfaite sécurité du croyant ! Que nous faut-il de plus ? Comment peut-on y retrancher quoi que ce soit, si ce n’est par incrédulité ?

Au jour du jugement, Jésus Christ répondra à ceux qui l’ont appelé «Seigneur, Seigneur» , sans pourtant lui appartenir : «Je ne vous ai jamais connus» (Matt. 7:23). Mais, puisqu’il dit de ses brebis : «Je les connais» (Jean 10:27), il ne pourra pas dire plus tard à l’une d’elles qu’il ne l’a jamais connue !

Jésus Christ dit : «Elles ne périront jamais». Si certains ajoutent : Ceci ne vaut, bien sûr, qu’aussi longtemps qu’elles restent ses brebis, nous répondons : Jésus Christ dit d’une part «Personne ne les ravira de ma main» ; et d’autre part «Personne ne peut les ravir de la main de mon Père».

Certains peuvent encore objecter : «Mais elles peuvent s’arracher de cette main en abandonnant la foi» ; cette pensée est sans fondement dans l’Écriture. La main qui les tient est une main divine et il n’est pas en leur pouvoir de quitter cette main.

Publié dans Exhortations

Commenter cet article