Piratage informatique : le virus Stuxnet s'attaque à l'Iran

Publié le par Florymawit


 

   
Malgré le mécontentement des responsables de sécurité informatique iraniens qui doivent faire face à une attaque informatique sans précédent, il faut bien reconnaître que cela est toujours mieux qu’une véritable guerre et son éternel lot de victimes. En effet, l’Iran est actuellement victime d’une attaque informatique de grande ampleur, sous la forme d’une infection de dizaines de milliers d’ordinateurs iraniens par Stuxnet.

Pour bien se rendre compte de l’ampleur des dégâts occasionnés par ce malware, il faut savoir que 60% des attaques virales du pays seraient occasionnés par ce fameux Stuxnet. Pour être encore plus précis, ce sont pas moins de 30.000 ordinateurs qui ont été touchés par cette menace informatique. Seulement, il semblerait que cette attaque ait des objectifs industriels et politiques. C’est du moins ce qu’affirment les responsables iraniens.

Ahmadinejad iran virus informatique

Selon les autorités iraniennes, il semblerait donc que le ver Stuxnet appartienne à une nouvelle famille de virus informatiques. En effet, celui-ci aurait la spécificité de s’attaquer aux systèmes informatiques chargés de commander des installations industrielles, à l’instar de gazoducs, oléoducs, plateformes pétrolières, centrales électriques, et autres centrales nucléaires. Toutefois, l’Iran annonce d’ores et déjà que la centrale nucléaire de Bouchehr dont la construction a créé tant de polémiques ces dernières années n’a pas été touchée par cette attaque informatique.

Etant donnés la complexité du virus informatique et son ampleur dans le pays, l’Iran affirme que cette attaque n’a pu être orchestrée que par de grandes organisations, et éventuellement par un ou plusieurs pays tiers.

En savoir plus sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Stuxnet

Commenter cet article