Qu'est-ce que la prière ?

Publié le par Florymawit

Qu'est-ce que la prière ?



Prier, c'est s'adresser à Dieu à haute voix ou en pensée pour lui demander quelque chose, le remercier ou l'adorer. Il ne s'agit pas de réciter des prières apprises par cœur : le Seigneur appelle cela des vaines redites (Matthieu 6:7). Beaucoup pensent que dans certaines circonstances, il faut réciter des passages de la Bible tels que des Psaumes pour recevoir de Dieu ce que l'on souhaite. Non, prier, c'est présenter à Dieu les choses telles qu'elles sont, simplement, comme un enfant qui parle à son père.

Imaginons un enfant ayant besoin d'un outil (une paire de ciseaux, par exemple). Va-t-il réciter à son papa le poème qu'il vient d'apprendre ? Non, il va simplement vers lui et, respectueusement comme doit l'être un fils devant son père, il le lui demande en expliquant pourquoi il en a besoin.
Je ne peux pas non plus présenter à Dieu un besoin autrement qu'en exposant simplement les choses telles qu'elles sont. Je ne peux donc pas réciter les prières d'un autre car mes besoins sont différents des siens ; je dois exprimer une prière qui soit personnelle.

Où peut-on prier ?

En tout lieu. Il ne faut pas attendre d'être dans un lieu précis tel qu'une église ou une chapelle. On peut prier n'importe où : à la maison, dehors, en voiture, au travail… L'apôtre Paul écrit à Timothée : "Je veux donc que les hommes prient en tout lieu…" (1 Tim. 2:8)

Voici quelques exemples de lieux d'où des prières sont montées vers Dieu qui les a entendues et auxquelles il a répondu :
Jonas, dans les entrailles du poisson, pria l'Eternel son Dieu (Jonas 2:2)
David, du fond d'une caverne où il se cachait pour échapper à Saül (Psaumes 57 et 142)
Paul et Silas en prison, vers le milieu de la nuit, priaient et chantaient les louanges de Dieu (Actes 16:25)
Le brigand repentant, sur sa croix, pria disant : "Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume" (Luc 23:43)

Quand prier ?

En tout temps: le matin, le soir, le jour ou la nuit. Dieu est toujours disponible pour entendre les prières qui lui sont adressées.

"Priez par toutes sortes de prières et de supplications , en tout temps…" (Ephésiens 6:18)

"Priez sans cesse" (1 Thessaloniciens 5:17)

A qui devons-nous nous adresser ?

A Dieu, au nom de Jésus-Christ, sans autre intermédiaire que lui. Les prières adressées à tout autre que Dieu le Père ou le Seigneur Jésus Christ sont vaines et inutiles.

"Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Christ Jésus qui s'est donné lui-même en rançon pour tous" (1 Timothée 2:5)

Et Jésus a dit : "Nul ne vient au Père si ce n'est par moi" (Jean 14:6)

Que peut-on demander à Dieu?

La première prière que tout homme, femme ou enfant peut et doit adresser à Dieu est la demande du pardon de ses péchés. La réponse lui est donnée : "Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé" (Actes 16:31). A partir du moment où nous avons cru au Seigneur Jésus, nous nous adressons à Dieu comme étant notre Père.

"Si vous demeurez en moi, dit Jésus, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et cela sera fait pour vous" (Jean 15:7)

Si je demeure en Jésus et que ses paroles demeurent en moi, je connaîtrai sa volonté et serai exaucé puisque je ne voudrai pas autre chose que ce que lui-même désire.

"En vérité, en vérité je vous le dis : tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera" (Jean 16:23)

Que signifie "au nom de Jésus" ?

Si je parle au nom d'une personne, cela signifie que je connais très bien cette personne et dois transmettre exactement ses pensées et dire ce qu'elle dirait si elle-même était à ma place.

Quand je prie le Père au nom de Jésus, cela veut dire que je dois exprimer les pensées et la volonté de Jésus dans mes demandes. C'est bien pour cela que je dois "demeurer en lui" et que ses paroles doivent "demeurer en moi" : afin que je connaisse ses pensées et sa volonté pour pouvoir prier en son nom.

Dieu exauce-t-il toutes nos prières ?

Beaucoup sont inquiets parce que leurs prières ne sont pas toujours exaucées. Il y a des conditions pour qu'elles le soient : Il faut prier avec confiance et demander les choses selon sa volonté. "Et voici la confiance que nous avons en Dieu : si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute; et si nous savons qu'il nous écoute, quoi que ce soit que nous lui demandions, nous savons que nous avons toutes les choses que nous lui avons demandées." (1 Jean 5:14-15)

Rappelons-nous l'enfant qui demande une paire de ciseaux à son papa.
Après l'avoir écouté, le père lui répondra, mais ne la lui donnera pas forcément tout de suite. Il peut lui répondre :
«Tiens, en voilà une» et lui donner.
ou : « Non, tu n’en as pas besoin »
ou encore : « Non, c’est trop dangereux, tu risques de te blesser ».
Il peut aussi lui dire : « Attend, je vais d'abord t'apprendre à t’en servir ».

Dieu connaît bien mieux que nous nos besoins.

Ailleurs, il est écrit : "Vous demandez et vous ne recevez pas parce que vous demandez mal" (Jacques 4:3)

Un petit conte illustre bien cette vérité :
Un homme d’autrefois se dit un jour : «il me faut de l’huile» ; et il planta dans son jardin un jeune olivier.
«Seigneur, dit-il en priant, il faut de la pluie pour que les racines de cet olivier soient abreuvées et croissent. Envoie une douce ondée».
Et le Seigneur envoya une douce ondée.

«Seigneur, pria l’homme, mon arbre a besoin de chaleur. Envoie du soleil, je t’en supplie.»
Et le soleil brilla.

«Maintenant, Seigneur, envoie une gelée pour fortifier les fibres de mon arbre.»
Et le petit arbre se montra tout brillant de givre.

Mais sur le soir, l’arbre mourut. L’homme alla chez son voisin pour lui raconter son étrange histoire.

«Moi aussi j’ai planté un petit arbre, lui répondit celui-ci, et regarde comme il prospère ! Je l’ai confié aux soins de mon Dieu. Celui qui l’a fait sait ce qu’il lui faut bien mieux que moi. Je ne lui ai pas dicté ce qu’il avait à faire ; je lui ai dit : Seigneur, envoie ce dont l’arbre a besoin, tempête, soleil, pluie, vent, ou gel… C’est toi qui l’as fait, tu connais ses besoins.»

N'est-il pas vrai que trop souvent, dans nos prières, nous dictons à Dieu nos volontés? Que de fois il nous a paru difficile de dire : "ce que tu veux, Seigneur, et non ce que je veux."

Une autre histoire qui, celle-ci n’est pas une allégorie, se trouve au ch.11 de l'évangile selon Jean:
«Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur….
Et les sœurs envoyèrent dire à Jésus : «Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade.»
Les deux sœurs ne dictent pas au Seigneur ce qu’il doit faire. Elles ne lui disent pas : «viens pour guérir Lazare» mais elles exposent tout simplement le cas : « voici, celui que tu aimes est malade ». Nous, nous aurions peut-être tendance à dire : « Seigneur, celui que nous aimons est malade » mais non, c’est « celui que tu aimes ». Le Seigneur aime Lazare, comme il nous aime tous et chacun, et il sait ce qu’il lui faut.

Deux exemples de prières non exaucées :

Saül fut rejeté comme roi après avoir désobéi à la parole de l’Eternel. «J’ai péché, dit-il à Samuel. Maintenant, je te prie, honore-moi devant les anciens de mon peuple et devant Israël, reviens avec moi et je me prosternerai devant l’Eternel, ton Dieu»
(1 Samuel 15 v 30)
Ce n’est pas son péché qui tourmente Saül, mais le fait qu’il sera déshonoré devant tout son peuple. Il s’agit d’une fausse repentance et de la recherche d’honneur.
Dieu exauce-t-Il à une telle prière ? non, Saül est rejeté comme roi.
L’apôtre Jacques dit : « Vous demandez et vous ne recevez pas parce que vous demandez mal, afin de le dépenser pour vos voluptés » (ch.4 v.3)

Le 2ème exemple est celui de l'apôtre Paul qui a supplié trois fois le Seigneur de lui retirer l’écharde dans sa chair. Le Seigneur ne l’exauce pas, mais lui répond : «Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse» (2 Cor. 12 v.9)
Paul a compris que cette écharde lui a été envoyée pour qu’il ne s’enorgueillisse pas, et que dans son ministère, il laisse la chair (c'est-à-dire son "moi") de côté pour laisser place à la puissance de Dieu.

Notre Dieu entend toujours les prières des siens. Il y répond, mais ses réponses peuvent être négatives parce qu’Il sait, bien mieux que nous, ce qui nous convient ou non.

Soyons persuadés que si notre Dieu n’exauce pas toutes nos demandes, c’est pour notre bien.

Prier avec foi et selon la volonté de Dieu en tout temps et en tout lieu, voilà ce qui lui plaît : Prier pour lui demander quelque chose, pour le remercier, pour l'adorer.


Source : laveritesure

Publié dans Enseignements

Commenter cet article