Seigneur, entends-tu mes prières?

Publié le par Florymawit

Il y a quelques années en arrière, je me suis posée cette question dans un moment de désespoir, quand tout devenait sombre autour de moi.
Tout ce que j’aimais, mon service pour Dieu, mon église, mes amies, mon travail, m’étaient enlevés.
Je devais déménager pour suivre mon époux.
Je me souviens que deux mois auparavant, quand mon mari m’a dit qu’il devait aller occuper un poste dans une autre ville je me suis dis : " Le seigneur ne le permettra pas ".

Plus les choses se précisaient, plus je priais pour rester, et j’avais la certitude que le Seigneur ferait quelque chose.
J’ai réalisé que je devais partir le jour où je suis allée faire mes adieux à la chorale. Croyez-moi, ce fut un moment très dur.
Ma vie qui jusque-là était paisible, était devenue triste, car j’avais tout perdu !
J’ai passé des jours et des jours à pleurer sur mon sort, je me suis sentie oubliée de Dieu, Il ne m’écoutait plus !

Toutes mes prières n’ont servi à rien.

Pourtant j’avais fait le nécessaire : j’ai la foi, j’ai prié souvent en lui demandant de rester, de faire quelque chose, de changer cette situation…
Et nous sommes partis à plus de 400 km.
C’est dans ces moments-là que je me suis sentie seule, abandonnée de Dieu, et je lui ai posé cette question.
Il ne m’a pas répondu. Pourquoi ?
Et oui je me souviens de cette requête qui n’a pas eu de réponse. Je m’en souviens parce que c’est la situation la plus difficile que j’ai dû vivre (sur le moment mais en cherchant bien je sais qu’il y en a d’autres …)

Après une période de rejet total de ma part, le Seigneur m’a amenée à accepter cette situation.
C’est à ce moment que j’ai commencé à voir pourquoi Dieu avait permis que je quitte mon église et tout ce que j’avais.
C’était Sa volonté

Avez-vous fait attention que très souvent nous donnons la réponse à nos prières ?
Nos requêtes sont apportées à Dieu avec la réponse que nous souhaitons !
Dans mes prières je demandais au Seigneur de me laisser là où j’étais bien, et je voulais que sa réponse soit positive.
Mais si j’ai dit ta " volonté Seigneur ", c’était sans réfléchir, comme une formule magique, car mes désirs passaient avant sa volonté.
Mais voilà, si j’avais pris le temps de prier avant et de Le laisser me parler, je n’aurai pas connu ces heures de tristesse, la déchirure de la séparation.
Je serai partie avec la joie de savoir que c’était sa volonté, et que j’obéissais au Maître. C’est sûr, j’aurai connu des moments de larmes, mais Il m’aurait consolé en me rappelant sa volonté

Aujourd’hui, pouvez-vous dire ? :
" Seigneur, ce que tu veux que je fasse, où tu veux que j’aille, comme tu veux que je m’y prenne "
  Myriam Medina

Publié dans Exhortations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article