Sincères condoléances.

Publié le par Florymawit


Sincères condoléances.

  La mort vient de vous arracher un être cher. Cela suscite en vous bien des questions: Pourquoi l'être aimé a-t-il dû mourir si brusquement, si jeune ou si cruellement? Comment Dieu peut-il permettre cela?..

Ce dont nos paroles sont incapables, la Parole de Dieu en est capable. Ecoutez donc ces paroles du Psaume 23, comme si vous les entendiez pour la première foi: « Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien.

Même si je passe par la vallée obscure, je ne redoute aucun mal, Seigneur, car tu m'accompagnes.

Tu me conduis, tu me défends, voilà ce qui me rassure. (Psaume 23, verset 1 et 4) » ..

Tu me rassures.. Tôt ou tard nous faisons tous la douloureuse expérience que c'est au moment où nous avons le plus besoin d'être rassurés, que personne n'est là pour nous apporter le réconfort.

Le bon berger est toujours là pour nous consoler.

Dans la vallée de la mort, une connaissance théorique de Dieu ne nous sera d'aucun secours; c'est une relation de confiance personnelle qu'il nous faut: "tu me rassures!"..

Voilà le vrai réconfort: avoir une espérance vivante par la foi en Jésus-Christ.

Avoir part à la vie éternelle par Jésus – voilà le réconfort dans la vie et dans la mort..


 

Publié dans MEDITATION

Commenter cet article