Un coeur selon Dieu

Publié le par Florymawit

 

Un coeur selon Dieu

Souvent, nous aimerions que Dieu nous utilise pour son service, et nous crions : « Père, utilise-moi !», mais ce que Dieu regarde avant tout, c’est notre coeur. Si nous avons un coeur selon Lui, alors Il nous utilisera automatiquement.



David, alors qu’il n’était qu’un simple berger, a su toucher le coeur de Dieu par son caractère, si bien que parmi d’autres personnes plus importantes, Dieu le choisit pour être roi :

1 Samuel 16 : 1
1 L'Eternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Je l'ai rejeté, afin qu'il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d'huile, et va; je t'enverrai chez Isaï, Bethléhémite, car j'ai vu parmi ses fils celui que je désire pour roi.




Pourtant, David, à la vue des hommes, n’avait rien d’un roi : berger, dernier-né d’une grande famille et jeune ; si bien que son propre père et Samuel, qui devait le oindre, n’avaient même pas pensé à lui.

Dieu ne regarde pas ce que les hommes regardent, mais au plus profond de la personnalité. Si nous voulons être utilisés, alors cherchons d’abord à avoir un coeur qui plaît à Dieu.
Si nous étudions le caractère de David, alors nous pouvons savoir ce qui a touché le coeur du Père, et L'a amené à le choisir pour l’utiliser.

Un coeur reconnaissant

La première chose que nous connaissons tous sur David, c’est qu’il avait un coeur d’adorateur. Il ne cessait de louer Dieu et de Lui rendre grâce pour tous ses bienfaits. Dieu prend plaisir à avoir une communion avec ses enfants. La louange et l’adoration touchent particulièrement le coeur de Dieu. Il a vu que David n’était pas un homme ingrat, mais qu’il était toujours reconnaissant pour toutes les grâces que Dieu lui faisait.

Psaumes 103 : 2
2 Mon âme, bénis l'Eternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits !


Un coeur soumis et patient

David était oint pour régner, mais le temps de Dieu n’était pas encore venu pour lui. Dieu l’a même placé et utilisé au service du roi Saül, lorsqu’il jouait de la harpe pour faire partir le mauvais esprit qui le remplissait d’épouvante. David a eu de nombreuses occasions d’entrer dans son ministère en tuant Saül, mais il ne l’a jamais fait, car il est resté soumis à l’autorité de celui-ci qui venait de Dieu, et il a attendu le temps choisi par Dieu.
Un coeur humble

David savait à quoi il était appelé. Il savait que ses propres frères lui seraient un jour soumis et à son service ; pourtant, alors que ses frères étaient au combat, David s’est rendu sur le champ de bataille, à la demande de son Père Isaï, afin de servir ses frères en leur apportant des vivres. Il aurait pu se rebeller, et s’enorgueillir en se disant : « Je suis appelé à être roi, je ne vais pas me rabaisser à servir mes frères », mais il a su rester humble. Il est écrit dans la Bible :

1 Pierre 5 : 5
5 De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.



Un coeur zélé

David, voyant Goliath blasphémant contre l’Eternel, s’est levé contre lui. Il n’a pas laissé ce géant, dont tout le monde avait peur, se moquer de Dieu.
Comme David, ne laissons pas les géants, que sont la maladie et les démons, se moquer de Dieu au travers de notre vie et celle des autres, car face à ces puissances nous avons l’autorité dans le nom de Jésus !
Un coeur plein de foi

David avait foi en Dieu. Il savait qu’Il ne l’abandonnerait pas, lorsqu’il se dresserait contre Goliath. Il dit d’ailleurs :

1 Samuel 17 : 47
47 Et toute cette multitude saura que ce n'est ni par l'épée ni par la lance que l'Eternel sauve. Car la victoire appartient à l'Eternel. Et il vous livre entre nos mains.



Ce verset, proche d’un autre qui nous est bien connu, nous rappelle que ce n’est pas par nos efforts que Dieu agira, mais par son Esprit :

Zacharie 4 : 6
6 Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Eternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Eternel des armées.




Si David n’a pas hésité à se lever pour combattre, bien qu’il fût encore trop jeune pour être dans l’armée contrairement à ses frères, c’est qu’il croyait aussi en la toute puissance de Dieu et à sa supériorité face à Satan lui-même. C'est pour cela qu’il dit à Goliath :

1 Samuel 17 : 45
45 David dit au Philistin : Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot; et moi, je marche contre toi au nom de l'Eternel des armées, du Dieu de l'armée d'Israël, que tu as insultée.



Le nom de Dieu était au-dessus de tout nom, et aujourd’hui, nous avons l’autorité et la puissance par le nom de Jésus qui a été élevé au-dessus de tout nom. Conclusion : Soyons donc des hommes et des femmes comme David, afin d’être utilisés puissamment par Dieu !
Pour conclure, ne négligeons pas les petits commencements. David a d’abord été berger, temps pendant lequel Dieu l’a formé au combat. Plus tard, au service de Saül, il a mis en pratique la patience et l’humilité. Si, comme David, nous savons être fidèles et intègres dans les petites choses, Dieu nous en donnera de plus grandes. Enfin, sachons ne pas précipiter les choses : Dieu en son temps donnera son onction, et en son temps saura nous utiliser.

- David Houstin



Publié dans Enseignements

Commenter cet article