un homme aveugle

Publié le par Florymawit

un homme aveugle

 

J’ai connu un homme

aveugle auquel un

chirurgien rendit la vue.

Nul autre que lui n’eut

autant d’amour pour celui

qui l’avait guéri. C’est

ainsi que les chanteurs

aiment les compositeurs.

Il

 

 

 quitta le fleuve et marche,

Marcha seul dans le silence.

 

Il parlait encore avec Créateur de la

Terre comme il l’avait toujours fait,

mais il l’appelait maintenant

« Père-Esprit ». Il aimait ce

nouveau nom.

 

Le Chant des Etoiles le couvrit d’une

joie d’homme.

Enfin il chanta !

Il lança le chant contre les parois de

basalte de la vallée.

Le chant fit de glorieux ricochets et il

se souvint que longtemps auparavant,

son chant avait appelé à l’existence

ces vallées mêmes.

« Père-Esprit ! » cria-t-il vers le ciel

limpide, « je t’aime. Tout ce que tu

m’ordonneras, je l’accomplirai »

L’univers recueilli les échos de sa

joie et répondit : « Je t’aime aussi,

mon Chanteur. Une seule chose je te

demande :

Chante au monde mon chant,

l’Ancien Chant des Etoiles »

« Père-Esprit, je le chanterai, dans

tous les pays ; je le chanterai jusqu’à

ce que le monde que tu aimes

puisse le chanter ».

Dans sa joie, il chanta, chanta

jusqu’à ce qu’il s’endormit sur le sol

désert

Publié dans POESIE

Commenter cet article