Un regard profond,

Publié le par Florymawit


Un regard profond,


 

 

 

Un regard profond,
De larmes ,
 un océan au fond,

semblant voyager au travers des pensées
vers l'éternité
 
Les pupilles rondes,
comme deux petits mondes,
captent la lumière,
d'une ligne éphémère,
 
Une aventurière,
au cœur usé,
à la pensée triste,
aux heures fatiguées,
 
si jeune,
La femme  qui s'étonne,
Et déjà si vielle
que vient son automne,
 
Brûlant des étapes,
et surtout brûlant ses ailes,
Quand les pleures éclatent,
sa peau devient sel

Le corps engourdi,
Le cœur abusé,
Lovée dans son lit
Elle préfère rêver

Dinelou

Publié dans POESIE

Commenter cet article