La croissance Spirituelle ( Dr Floribert Mawit)

Publié le par Florymawit

CROISSANCE SPIRITUELLE ( Dr Floribert Mawit D.Min)

I- Généralités
La nouvelle naissance est le commencement de toute vie chrétienne. Il est donc normal que le salut des perdus, c'est-à-dire l’évangélisation, soit au premier plan de nos préoccupations. Mais ce n’est pas tout. Ce n’est même que le début. Le véritable travail commence, comme pour la mère, à partir du moment où quelqu’un est né à la vie nouvelle. A présent, il faut qu’il croisse.
N’avez-vous jamais été étonné de constater que, parmi toutes les épîtres du Nouveau Testament, aucune n’a été écrite pour amener des gens à la foi : toutes ont pour objet la croissance des chrétiens. C’est ce que les auteurs de ces épîtres appellent l’édification, c'est-à-dire de grandir dans la foi.
Il est donc important :
1° Que chacun de nous grandisse dans sa foi st dans ses divers aspects de sa vie spirituelle car nous avons d’abord la responsabilité de nous-même, et nous ne pourrons jamais amener les autres plus loin que nous sommes nous-mêmes parvenus
2° Que nous favorisons la croissance spirituelle des chrétiens que nous côtoyons, en particulier de ceux que nous avons amenés à la foi ou qui sont d’une manière ou d’une autre, confiés à notre responsabilité.

1° L’ordre divin
Dieu dit clairement dans sa Parole qu’il veut que nous croissions à tout égard si nous sommes nés à la vie nouvelle.
« C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, » Col.1 : 9-10
« Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l'égard de tous, cette charité que nous avons nous-mêmes pour vous, afin d'affermir vos coeurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! » 1Thes.3 :12
« Désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon. » 1Pie.2 : 2-3
« Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité! Amen! » 2Pie.3 : 17-18
Nous trouvons dans les épîtres de nombreux impératifs : « croissez, affermissez vos cœurs »
« Afin d'affermir vos coeurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père,… » 1Thes.3 : 13
Remarque
Cette notion de croissance intérieure, de progrès, parcourt toute la Bible. Nous la trouvons déjà dans l’Ancien Testament, par exemple dans les Psaumes 92 : « Les justes croissent comme le palmier, Ils s'élèvent comme le cèdre du Liban. Plantés dans la maison de l'Éternel, Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu; Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, Ils sont pleins de sève et verdoyants,» V.12-14. « Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance! Il est comme un arbre planté près des eaux, Et qui étend ses racines vers le courant; Il n'aperçoit point la chaleur quand elle vient, Et son feuillage reste vert; Dans l'année de la sécheresse, il n'a point de crainte, Et il ne cesse de porter du fruit. » Jéré.17 : 7-8 ; Ps.1 :3.
Ephésiens 6 : 10 « Fortifie-toi dans la grâce » ; 2Tim.2 : 1 « Marchez de progrès en progrès »
- Le nouveau Testament utilise plusieurs fois l’image de la croissance naturelle de l’enfance à l’âge adulte pour représenter la croissance spirituelle à laquelle nous sommes appelés : « Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, puisqu'il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n'êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l'homme? » 1Cor.3 : 1-3
- « Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. » Héb.5 : 12-14
- Dans 1Jean 2 : 14-15, l’apôtre Jean s’adresse à trois catégories des chrétiens : « les enfants, les jeunes gens et les pères » : trois stades de la croissance qui correspondent aux trois étapes classiques de la croissance physique : l’enfance, l’adolescent et l’âge adulte. Il caractérise chacun des ces stades par quelques traits :
- « Je vous écris ceci, enfants, vos péchés vous sont pardonnés à cause de ce que Jésus-Christ a fait » : la prise de conscience du pardon des péchés est la première expérience réjouissante du nouveau-né spirituel. « Je vous le confirme, enfants : vous connaissez le Père » : Dieu n’est plus le Juge inexorable ; c’est un père qui nous aime et avec qui nous sommes e n paix.
(Romains 5 :1)
- « Je vous écris ceci, jeunes gens : vous avez vaincu l’esprit du mal… vous êtes forts, la Parole de Dieu demeure en vous. Grâce à la parole de Dieu assimilée, demeurant en nous (pas seulement la Parole écrite, mais aussi celui qui est la parole vivante de Dieu), nous apprenons le secret de la victoire sur le péché et l’esprit du mal.
- « Je vous écris ceci, pères : vous connaissez celui qui est dès le commencement. L’âge adulte est caractérisé par la paternité : donner la vie à des enfants, ou des œuvres et les faire grandir. Le chrétien adulte connaît Jésus-Christ, non seulement comme Sauveur, mais comme le Souverain, créateur des mondes (Col.1 : 16 ; Héb.1 : 3), qui a reçu les pleins pouvoirs dans le ciel et sur la terre (Mat.28 :18)

 

La croissance Spirituelle  ( Dr Floribert Mawit)