Tsunami solaire : la Terre touchée

Tsunami solaire : la Terre touchée dans la nuit du 3 au 4 août

 

 
 

Observée par de nombreux satellites, l'éruption du 1er août a entraîné l'arrachement de particules solaires chargées, en l'occurrence des électrons et des protons, projetés à travers l'espace en une "vague" de vent solaire, qui a percuté la Terre dans la nuit de mardi à mercredi.

Retenues par le champ magnétique terrestre, ces particules ont pénétré dans notre atmosphère à grande vitesse, entraînant la formation de superbes aurores polaires (boréales au nord, australes au sud).

Le 1er août dernier, le satellite américain Solar Dynamics Observatory transmettait des images d'une vaste arche magnétique, formée au sein de la couronne solaire.

Après s'être brisée, cette structure a entraîné l'éjection dans l'espace des atomes ionisés qui la constituaient.

Ces atomes chargés électriquement ont alors parcouru pas moins de 150 millions de kilomètres avant de percuter la Terre.

Si certains craignaient que la violence du tsunami solaire ainsi engendré affecte le fonctionnement de certains satellites, le phénomène n'aura finalement eu aucune conséquence néfaste sur notre environnement.

Maxisciences