LA FIDELITE


LA FIDELITE

 

La fidélité est issue d’un mot hébreux « emounah », du verbe « aman » qui veut dire « tenir solidement, être constant, être loyal en toute circonstance envers quelqu’un ou quelque chose. »

La fidélité se définit selon le dictionnaire Larousse édition 2004 comme :

-       La manifestation de la constance dans son attachement et dans ses relations ;

-       la réalité, de la vérité, du modèle ;

-       Elle se traduit par un attachement durable, exclusif, définitif et sans réserve envers quelqu’un ou quelque chose ;

-       La fidélité implique les notions de fiabilité et de crédibilité ; cela signifie que nous sommes des personnes sur qui on peut compter sans risque d’être déçu ou trahi ;

-       C’est également la capacité à persévérer dans ses engagements quelque soient les épreuves et les difficultés. Les fidèles sont ceux qui sont auprès de vous dans les moments difficiles. Ils sont différents de ceux qui sont là que quand tout va bien.

La fidélité est par essence une des composantes du fruit de l’esprit selon Galates 5 : 22 « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; ».

Le fruit de l’Esprit, est le résultat de ce que l’Eprit de Dieu produit en nous lorsque nous acceptons Jésus-Christ dans notre vie. C’est un signe de la nouvelle naissance, la matérialisation de notre nouvelle nature.

Normalement tout chrétien né de nouveau devrait démontrer son attachement exclusif, sa loyauté vis-à-vis du Seigneur Jésus-Christ, parce qu’elle reconnaît que le prix qui a été payé à la croix est le résultat de l’amour et de la fidélité de Dieu, il n’était pas obligé de le faire mais il s’est donné sans en attendre le retour.

Or Salomon le sage, s’interroge dans le livre de Proverbes 20 au verset 6 : « Beaucoup de gens proclament leur bonté; Mais un homme fidèle, qui le trouvera? »

Dr Floribert Mawit D.Min