Castro a exprimé une grande sympathie pour les Juifs.

Publié le par Florymawit


Scénario peu commun voire vision de la « fin des temps », l’ancien dictateur marxiste cubain, Fidel Castro a accordé une interview au journaliste Jeffrey Goldberg, du magazine « Atlantic », et lors de laquelle il a dit notamment « que l’Etat d’Israël avait parfaitement le droit d’exister », et critiqué Mahmoud Ahmadinejad pour ses « régulières tentatives de nier la Shoah ». Concernant l’Iran, Castro a rappelé « que ce pays devrait réfléchir sur les conséquences dangereuses des déclarations antisémites », et il a donné sa version de la survivance du peuple juif : « Depuis 2000 ans aucun peuple n’a été autant sali, humilié et persécuté que les Juifs. Beaucoup plus que les Musulmans. Et cette situation les a forgés en tant que peuple. Certains supposaient qu’ils allaient disparaître, mais leur culture et leur religion les ont maintenus, et jusqu’aujourd’hui dans leur Etat. (…) Les Juifs ont connu des situations bien pires que les nôtres, et rien ne peur se comparer à la Shoah ». Tout au long de l’interview, Castro a exprimé une grande sympathie pour les Juifs. Le Premier ministre israélien s’est félicité des propos de Fidel Castro, qui selon lui « traduisent une profonde compréhension de l’Histoire du Peuple juif et de l’Etat d’Israël »

Commenter cet article